jeudi 23 septembre 2010

10010: Boston 4 Montréal 2

Les scripts de Vic Ferrari ne sont pas encore en ligne, alors ça va être quelques PNG à la bonne franquette.

Les TVF:


Les chances:

C'est le total tout avantages. À forces égales:
CH: 9+7+7=23
BOS: 4+4+8=16

Mes tableaux croisés ne fonctionnent pas pour les chances; c'est le camp d'entraînement pour tout le monde... Sinon, les croisements de TVF donnent une bonne idée de ce qui s'est passé.

  • C'est le camp d'entraînement, on va pas sauter un plomb parce que Price est mou sur Horton en partant et qu'après les Bruins ont été mardeux sur leurs chances... Enfin, faudrait expliquer ça à la bande de demeurés du centre Bell. Regarder la game, des fois, ça peut en dire des choses sur ce qui se passe...
  • Le fait est que, contrairement à ce que Pierre et Benoît disaient, le club ne s'est pas réveillé en deuxième pour donner un gros effort en troisième. Ils ont dominé de A à Z. Outre une passe de 40 secondes avec 5 minutes à faire, où Halpern, Lapierre et Pouliot se sont fait ramoner par Wheeler, Caron et Paillé (4 chances entre 14:16 et 14:51), ça a été une boucherie. C'est le camp d'entraînement, alors pas de garbage time et autre "play to the score". Les équipes sur la glace ne représentent que ce qu'elles sont ce soir là, et hier soir, le CH était meilleur de la tête et des épaules.
  • Pleks-Cammalleri-Palusaj: le 13 et le 14 avaient l'air de prendre ça cool. Pleks était juste trop fort pour les autres. Il avait l'air gêné de compter son but en fin de deuxième. Cammalleri s'est fait voler au moins deux fois. Palusaj ressemble à D'Agostini il y a deux ans. On va attendre encore un peu.
  • Pouliot-Maxwell-Moen: Moen, c'est Moen. Pouliot était en feu et Maxwell le suivait allègrement. Amusant. Je suis fermement convaincu de la valeur de Maxwell, mais ce match-là était surtout celui de BP (oh le vilain surnom).
  • Lapierre-Pyatt-Halpern: Bon, ben on a nos mangeux de claques. Ça ne sera pas élégant tout les soirs, mais on n'a pas fini de les voir ensembles ceux-là. On a vu le chemin parcouru par Pyatt, qui semblait très, très à l'aise. Le gars est rendu dans la LNH. Rendu dans le sens de 5 buts 10 passes par année, mais bon, aussi bien lui que Laraque, eh?
  • J'oublie quelqu'un... Ah, oui: Leblanc-Dumont-Conboy: Conboy est gros, baveux et inutile. Dumont a eu l'air de virer gêné après ses deux pénalités. Dommage, mais on va le revoir; un genre de Pyatt baveux et droitier, selon toute vraisemblance. Leblanc? Rapide, des mains, toujours en mouvement... Reste à voir s'il a une gachette et s'il est capable de survivre aux blessures. Il se balade pas mal la tête baissée, son année dans le junior est nécessaire. Probablement pas à Montréal avant 2012-13.
  • Tinordi Spacek: Pôvre Jaroslav... Pelleter toute cette marde l'an dernier et là, zou, Bergeron lui fait un "wedgie". Tinordi semble ne pas être du genre à foncer partout. C'est bien. Pour le reste... Le kid n'arrive pas avant 2-3 ans, alors...
  • Gill Gorges: ben...
  • Weber Saint-Denis: Weber et Saint-Denis? Ensemble? Vraiment? Hrm. Saint-Denis s'est fait visser deux fois en partant, mais il a survécu. Gorges avait l'air de ça au début. Des fois, on penses que ce n'est pas une bonne chose, un D qui se fait planter. Mais des fois, c'est parce que le gars ne se débarrasse pas de la rondelle et qu'il a confiance en sa capacité à manger des coups. Benoît et Pierre disait que Weber avait donc perdu des points sur l'échappée donnée par Weber. Moi, c'est surtout la passe de jambon faite par Pouliot à Weber que j'ai remarquée.
  • Curieux jeu de puissance en 3e... Un seul pointeur (Spacek), Pleks et Cammalleri qui contrôlent le jeu, Palusaj et Weber en avant du filet. Pas sûr qu'ils vont essayer ça en saison régulière...
Je m'étais ennuyé. Faut juste que je trouve une façon de faire des tableaux croisés plus rapidement.


10 commentaires:

Simon Lamarche a dit…

Pour Pouliot, j'ai eu l'impression de le voir souvent être le premier parti dès que l'équipe reprenait le contrôle dans leur zone, il montait haut et attendait une longue passe. Ce n'est pas l'histoire du match mais s'il a fait ça 2-3 fois, je m'attendrais à ce que Martin lui demande de se calmer un peu et d'attendre les autres...

Nous aussi on s'est ennuyés!

Olivier a dit…

Le grand BP est encore un work in progress, mettons. Mais ces matchs hors-concours ont le mérite de nous rappeller à quel point il a le talent d'un "game breaker".

LeMatheux a dit…

La foule du centre Bell est peut-etre la pire de tout le sport professionnel. Convaincue d'etres tres connaissante, et sans crainte de le faire savoir avec beaucoup de volume, mais pas a moitie aussi savante qu'elle se pense. Et ca prend rien pour qu'elle se retourne contre ses heros, a croire qu'elle n'a jamais vu ca un joueur qui a un mauvais match, pourtant on s'attendrait a ce qu'ils aient vu quelques matches. Oh, et elle a une certaine tendance a se choisir un bouc emissaire et a fesser dessus. Des fois, je pense que le CH a une meilleure atmosphere de jeu a l'etranger. Mais bon, le dernier changement c'est important...

Content de voir le Canadien mener le jeu, mais a 2-0, 3-0, 4-0, c'est un peu suppose d'arriver.

Match pre-saison. Aucune signification, surtout pour les veterans comme Cammy, Plekanec, et Spacek. Quand meme bien de voir Pleks et Cammy dominer sans trop forcer. Mais contre une gang de junior, ca va faire ca.

Sch a dit…

Dans ce cas-là je comprends beaucoup mieux la foule de réagir qu'à certains moments en saison régulière.

Notamment, si c'est comme l'an dernier, les billets pré-saison sont vendus au même prix que les matchs réguliers et sont imposés à ceux qui achètent certains forfaits (ex. un forfait 10 matchs). Dans cette logique, et tant qu'à me faire chier à voir un match sans importance, je serais beaucoup prompt à espérer qu'il y ait au moins un semblant de suspense sur le gagnant.

Olivier a dit…

Le Matheux: pas de "score effect" dans les matchs pré-saison, j'insiste. Les gars se battent pour un poste. Mais c'est une gang de junior, indeed. Quand même, je trouve intéressant de voir Cammalleri et Pleks dominer de bout en bout, ainsi que Bergeron de l'autre côté. Horton, par contre, a commencé en lion puis a disparu en deuxième.

Sch: C'est sûr qu'il y a une dimension d'utilisateur-payeur dont je n'ai pas tenu compte. Les billets du CH sont rares comme de la marde de pape et ceux qui les ont doivent souvent payer un tas de cossins autour. Ça peut contribuer à rendre impatient.

À la limite, c'est aussi bien que ça commence tout de suite le Price-bashing. Ça contribue au caractère normal de la chose et ça peut aider le kid à comprendre que ça vient avec le territoire. J,avoue ne pas être terriblement inquiet.

Benoit Brunet ricanait déjà à l'idée de retrouver son "favori", André Kossissynne. Ça promet.

Sch a dit…

J'ai bien aimé quelques petits trucs de la couverture RDS :

1. Crête a dit du but de Plekanec que c'était son premier des séries.

2. Ils sont déjà rôdés pour quand vient le temps de manquer une mise au jeu.

3. Houde a introduit Bouchard derrière le banc en insistant que beaucoup de gens aimeraient être à sa place. Or, il s'avère que lui aimerait plutôt être à la place de Brunet. D'ailleurs Brunet semblait pas plus à l'aise qu'il le faut à ce moment-là, même selon ses propres critères.

4. À chaque fois que Bouchard parlait d'un joueur, il disait : je le connais depuis longtemps, je le connais bien, ou un autre gugusse du genre. Et après cette introduction il lançait deux trois infos qui ne nécessitaient aucunement de connaître la personne pour les savoir.

5. Oui, j'étais dans un lieu public où le son était fort et ça m'a été imposé.

LeMatheux a dit…

Olivier: Le "score effect" a plus a voir avec la strategie de proteger une avance ou de chercher a surmonter un deficit et pas tant avec l'attitude des joueurs, ce me semble. Quand meme, ca represente peut-etre une subtilite qui ne s'applique pas vraiment a une equipe broche a foin montee de joueurs de douze ligues differentes et dont la moitie sont des juniors...

J'imagine que tout le monde etait moins stresse que d'habitude d'etre en retard de 4-0, au minimum.

J'espere juste que ca n'est pas un indice que le CH va faire comme l'an passe -- commencer en dominant les matches mais les perdre a cause d'un gardien erratique, paniquer un brin et devenir une equipe ultra-defensive, et ne pas reajuster au vu des performances ameliorees des gardiens a mesure que la saison avance.

Steven Painchaud a dit…

Question de débutant:

Y'as-tu un site ou un endroit qui pourrait m'expliquer comment interpréter les tableaux! :S

Merci! :D

Olivier a dit…

Steven: Faudrait que je fasse une page pour ça, en fait.

Les tableaux croisés (ceux avec un tas de couleurs dedans) sont les plus importants.

premièr chose très importante: Ce sont des données pour le jeu à forces égales. Pour les unités spéciales, les stats ne servent pas à grand chose à l'échelle d'un match.

Chaque case représente ce qui s'est passé lorsque deux joueurs donnés étaient sur la glace. Prenons la première ligne (Gregory Campbell) et la première colonne (Thomas Plekanec).Tu as 4 chiffres dans la case: les chiffres du haut sont les TVF, ceux du bas les Mises en Jeu. Les chiffres de gauche sont le nombre d'événements, les chiffres de droite le différentiel vu du point du vue du Canadien.

TVF: Tirs vers le filet; ce sont les Tirs au but, Tir manqués et tirs bloqués. Le nombre total de tirs te donne une idée du temps que ces deux joueurs ont passés ensemble sur la glace. Le différentiel des TVF te donne une idée de qui a eu l'avantage territorial.

Mise en Jeu: Les mises en jeu en zone offensive et en zone défensive (pas de mises en zone neutre là-dedans, donc). Le nombre total te dit combien de fois ces joueurs ont été sur une même mise en jeu, le différentiel te dit si c'était plus en zone défensive ou offensive du Canadien.

Revenons à Plekanec; on va le comparer à Campbell (première ligne) et Rask (dernière ligne). Si on prends la première ligne, celle des TVF:

- Il a été sur la glace pour 9 TVF contre Campbell, 28 contre Rask. Donc, on peut dire qu'il a passé le tiers de son temps de glace contre Campbell.

- Pleks a terminé le match avec un différentiel de +5 contre Campbell; ça veut donc dire qu'il y a eu 7 tirs tentés par le CH et 2 par les Bruins lorsque Pleks et Campbell étaient sur la glace; avec Rask, ça donnes +10, donc +19/-9. Pleks a outrancièrement dominé au niveau territorial. Pas de grosse surprise là.

- Aux mises en jeu, Pleks a été sur la glace pour 3 mises contre Campbell, 11 contre Rask. Pleks a terminé +2 contre Campbell, donc 2 mises en zone offensive contre 1 en zone défensive. Contre Rask, il a terminé +3, donc 7 mises en zone offensive, 4 en zone défensive.

Si tu veux comparer les deux équipes, tu vas dans le coin en bas à droite du tableau. Je met toujours les gardiens en dernier, ce qui fait en sorte que la dernière case du tableau compte comme une comparaison des deux équipes. Tu noteras que le CH a câlissé une volée aux bruins.

Dernier détail: observe les colonnes des trois joueurs suivants:

- Tom Pyatt
- Yannick Weber
- Frédéric St-Denis

On savait que Pyatt a bien joué. Campbell, McGrattan et Bonardchuk à la défense ont été ses principales victimes. Des plombiers et des joueurs de LAH, donc.

Les deux derniers ont supposément connu un match ordinaire, si on se fie aux commentateurs. Or, au niveau territorial, ils ont outrancièrement dominé. Et lorsqu'on regarde contre qui ils ont fait ce job: Tyler Seguin, Daniel Paillé, Blake Wheeler et Mark Recchi.

Tous des joueurs de la LNH, sauf Seguin qui n'est probablement pas loin. Pour avoir fait les 100 matchs de la dernière saison, je peux t'assurer que Martin et ses sbires ont pris bonne note de la performance de St-Denis et Weber.

Je vais faire un post d'explications en bonne et due forme après le match de Lundi pour expliquer comme il faut tout les tableaux et donner un lien de référence au monde.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas!

Steven Painchaud a dit…

Salut Olivier!
Étant arrivé depuis peu sur ton site (mais étant un ardent défenseur des statistiques), je ne peux qu'admirer ton travail mais effectivement: une page pouvait expliquer au quidam comment interpréter ces chiffres serait bien utile (et dont le lien serait assez visible).

Merci beaucoup pour les détails! Je saurai maintenant comment bien lire :D