samedi 18 septembre 2010

Résumé saison

Le camp d'entraînement approche et Chris Topham en profite pour lancer les festivités sur Lions in winter. Son analyse des forces en présence est pertinente et je vous invite à vous en régaler.

Effet secondaire de l'évaluation de Chris: je me sens obligé de faire de même, sans pour autant répéter ce qui a déjà été dit. Donc, acte.

Un dernier mot sur 2009-2010


C'est au mois de décembre que se produit le premier événement ayant sauvé la saison du Canadien. Pas tant un événement, en fait, que l'affirmation de la part de trois joueurs, d'un élan qui ne se démentira pas jusqu'au final des séries: Halak (6v 3d 0.933 d'arrêts) , Plekanec (21 points en 17 matchs) et Cammalleri (15 points dont 8 buts, 7 à forces égales en 17 pj) explosent. L'élan d'Andrei Kostitsyn (10 buts 5 passes en 16 pj) est encore plus formidable, mais l'ainé se blessera dès le début janvier. Ces superbes coups de collier surviennent tous au même moment, alors que l'équipe accorde près de 10 tirs au but de plus qu'elle n'en décoche au cours du mois  (+25/-35 par match). Elle aurait dû sombrer corps et biens en décembre, mais l'équipe s'en tire au bout du compte avec une fiche de 9 victoires, 8 défaites et le retour inattendu de Markov. Ce mois, où ils font mentir tous les chiffres, préfigure de manière frappante les 19 matchs de séries éliminatoires du printemps.

Le détail des chiffres est en janvier toujours aussi affreux mais les remaniements qui sont alors entamés vont définitivement sauver la saison. Outre les essais accordés à des joueurs comme Trotter et Desharnais, c'est le congédiement de Laraque, le retour de Markov, l'arrivée de Darche, le renvoi de Pacioretty dans les mineures et, enfin, l'arrivée de Dominic Moore au mois de février qui vont permettre à l'équipe de recouvrer un certain aplomb. Moore, en particulier, va épauler Plekanec et Gomez et donner du répit à Metrpolit et Lapierre, incapables jusque-là de s'affirmer à forces égales. D'autres joueurs de soutien vont alors contribuer; en l'absence de son frère, Sergei Kostitsyn va aider Plekanec à continuer son travail. Le jeune K a, au cours de cette séquence, pour la première fois démontré qu'il pouvait légitimement faire un job de top-6. Sa prestation aux côtés de Moore et Moen en fin de saison fut aussi convaincante.

La teigne de Novopolotsk a, par ses frasques et son inconstance, usé la patience d'une administration austère et intransigeante qui l'a envoyé à Nashville. Cet échange est le genre d'idioties qui explique comment, dans la LNH, certaines équipes aux moyens illimités sont incapables de se sortir de la médiocrité alors que d'autres, garrottées par des budgets plus modestes (Nashville ne dépasse jamais les 50 millions en salaires), n'en réussissent pas moins à demeurer systématiquement parmi les meilleures.

2010-2011: on continue...

Les meilleurs éléments de l'équipe ont eu peine et misère à garder celle-ci à flots. On sait que le personnel sera, dans le haut de l'alignement, essentiellement le même l'an prochain. Il semble aussi que Gauthier et Martin ont décidé de donner à Eller une véritable chance de percer l'alignement. Ça semble indiquer que l'équipe roulera sur le même modèle, soit la concentration, à l'attaque, des assignations difficiles sur les épaules de Plekanec et, dans une moindre mesure, Gomez. Halpern semble tout désigné pour prendre le rôle de Moore.

L'attaque




Le bleu indique la part du nombre dans le total de la ligne, donc du joueur
La gradation du vert au rouge indique si le duo est au-dessus (vert) ou en-dessous (rouge) de la moyenne de l'équipe




Gomez, Gionta, Plekanec et Cammalleri ne donneront pas, selon moi, beaucoup plus que ce qu'on a vu au cours de la dernière saison. L'amélioration de l'équipe à l'attaque peut, au premier chef, provenir d'AKost et Pouliot. S'il est déraisonnable d'espérer qu'un de ces deux joueurs monte au niveau des quatre gros attaquants, on peut au mieux espérer d'eux des saisons de 30 points et des poussières à forces égales, avec en boni ce que leur temps de glace en avantage numérique leur amènera. C'est un espoir qu'on doit par contre entretenir contre le fait qu'ils sont tous deux susceptibles de passer pas mal de temps à l'infirmerie.

La grosse amélioration est donc à attendre des 3e et 4e trios. Si j'y vois des joueurs de hockey honnêtes, outre Eller je ne vois pas dans le fond de l'alignement des joueurs susceptibles de faire des dégâts contre les troisièmes paires de défenseurs adverses.


  • Darche a connu de beaux moments et ses résultats aux chances sont probants, mais il a été hyper protégé sur les zones de départ; je doute donc qu'il puisse aider au-delà du 4e trio.
  • Moen, Lapierre et Pyatt sont établis dans un rôle simple: joueur défensif n'amenant aucune forme de contribution offensive. Pyatt pourrait encore surprendre, je suppose; à presque un point par match (35 en 41) à 22 ans dans la LAH l'an dernier, il semble avoir un minimum de mains. Mais ça n'a pas l'air terriblement riche.
  • Eller va être bon, du moins c'est ce qu'il me semble. Mais le kid a 21 ans. Peu importe ce qu'il prend à l'adversaire, sur l'année complète on doit s'attendre à ce qu'il en donne encore plus. Année d'apprentissage, on doit s'attendre à ce que Martin ne lui donne pas beaucoup de glace.
  • Des joueurs comme Moen et Pyatt, voir Pacioretty, vont peut-être l'aider à ne pas trop traîner en zone défensive, mais une fois rendus à l'autre bout... Pacioretty a, malgré sa blessure et sa rétrogradation, connu une saison intéressante. S'il peut rester en santé, il va probablement s'établir définitivement en cours de saison.
  • Halpern vient vraiment consolider le caractère défensif de ce groupe de joueur. Sur le seul profil de son utilisation au cours des trois dernières années, il semble bien qu'il soit taillé sur mesure pour le poste de vétéran centre défensif. L'homme n'est pas complètement dénudé de talent, on pourrait donc le voir sur l'avantage comme deuxième droitier avec Gomez et Gionta. Faudra voir. En attendant, pour commencer la saison, il sera le véritable troisième centre de l'équipe. Eller devra lui passer sur le corps pour joueur plus souvent, ce qui est une excellente chose.
  • Boyd ne m'inspire rien de bon. Rarement utilisé, contre les pires éléments adverses, avec des joueurs moyens, il a généralement terminé parmi les cancres de son équipe au territorial. Un joueur marginal, semble-t-il. Je m'explique mal le contrat à sens unique à Boyd; Pacioretty lui est probablement déjà supérieur. Les chiffres ne disent pas tout; l'homme apporte certainement quelque chose d'extrêmement important à l'équipe aux yeux des entraîneurs et du DG.
À regarder l'alignement rapidement, dans le groupe des 14 attaquants: Moore sera remplacé par Halpern (du pareil au même), Metropolit par Eller (amélioration), Sergei par Boyd (affaiblissement) et Laraque par Pacioretty ou Desharnais (immense amélioration).

Rien pour écrire à sa mère et la perte de Sergei fait mal, mais c'est un groupe franchement plus solide. Moen, Halpern et Lapierre laissent entrevoir la possibilité d'un trio strictement défensif, appelé à prendre des baffes en zone défensive pour laisser plus de marge à Plekanec, Cammalleri et AKost. Un peu comme Phalsson/Niedermayer/Moen chez les Ducks dans le temps. Enfin espérons-le.

N'empêche, on a sorti pas mal de bois mort. Metropolit a rendu de fiers services sur le 4e trio, mais il n'était plus capable de monter sur le 3e en cas de besoin. Lapierre ressemble définitivement à une erreur d'évaluation. On a cru qu'il pouvait remplir le rôle de 3e centre et force est d'admettre que ce fut un échec. Je crois personnellement qu'il n'allait que là ou Latendresse le menait, mais peut-être que sa fameuse blessure à la cheville l'a vraiment ralenti. On verra.

D'Agostini n'a pas collé. Comme Higgins avant lui, je pense bien qu'on aura vu en lui des capacités qu'il n'avait pas. En deux mots: Saku Koivu. D'Agostini a eu la chance, comme Chipchura, de démontrer qu'il était ce jeune qui pousse dans le fond de l'alignement et il l'a échappée. Espérons qu'on accordera cette saison-ci la même chose à Desharnais, idéalement en le mutant à l'aile de Eller.


La défense



Hamrlik et Spacek sont vieux et risquent conséquemment de voir leur contribution s'amenuiser. Les blessures et l'usure physique font qu'il n'est probablement pas réaliste d'attendre d'eux une saison à l'image de celle qu'ils viennent de connaître. On leur demande simplement de ne pas tomber dans le fond d'un ravin. S'ils se maintiennent à peu près, c'est une épine de moins dans le pied de Martin.

Même en l'absence de Markov, la perte de Bergeron et Mara n'est probablement pas dramatique. Subban prend d'emblée le poste de 5e défenseur, 4e en l'absence de Markov. Gill reste le 6e, ce qui donne au départ un poste régulier à O'Byrne et la chance pour un autre défenseur de manger du temps au gros OB. Si Markov commence la saison sur la liste des blessés, c'est probablement la première vraie chance de Carle.

Ultimement, le Général reviendra, ce qui nous laisse entrevoir une défensive composée des duos Hamrlik/Spacek, Markov/Gorges, Subban/Gill. Trois duos équilibrés et complémentaires. Les soucis ne viendront pas de là.

Les gardiens


Price va en garder 60, Auld 22. Circulez, y'a rien à voir.

Conclusion


On peut s'attendre à une meilleure performance de l'équipe pour deux raisons. Premièrement, on est en droit de s'attendre à ce que des joueurs comme Pouliot, Andrei Kostitsyn, Gionta et Cammalleri ne manquent pas au-delà de 90 matchs. En défensive, Markov devrait normalement nous donner au moins 70 matchs. Tout ça permet d'espérer un peu de constance et des assignations moins cruelles pour un fond d'alignement qui est par ailleurs bien meilleur que l'an dernier.

Mais on ne parle pas ici de transformation radicale et d'un apport massif au niveau des joueurs réguliers. Il sera intéressant de voir ce que Martin fera de tout ça. Ce groupe de joueur a démontré l'an dernier qu'ils étaient tenaces et travaillants, mais aussi que les meneurs n'étaient pas dénudés de talents. À l'entraîneur, donc, de faire en sorte que tout ça se traduise en résultats.

6 commentaires:

MathMan a dit…

Il y a quand meme quelque chose a voir du cote des gardiens. Je pense que c'est ce qui coulera le CH par rapport a l'an dernier -- pas parce que les gardiens ne feront pas une bonne job, je crois fermement qu'ils le feront, mais bien parce qu'une bonne job ne suffira pas a une equipe qui a eu besoin de gardiens a .924/.912 pour se qualifier sur la fesse. Il y a peu de chances pour que Price et Auld parviennent a reproduire une performance aussi miraculeuse; il y avait deja fort peu de chances pour que Halak et Price ensemble y arrivent.

Donc, le CH s'est affaibli la, et helas cette position avait maintenu l'equipe a flot. C'est pourquoi si Price se contente simplement d'exceller, le Canadien risque de souvent perdre et le gardien de s'en faire blamer, surtout que trop d'analystes pointent la situation des gardiens du doigt comme le Talon d'Achille du Canadien.

Je pense donc que l'amelioration des patineurs sera contrevenue par une reduction previsible de la performance des gardiens de buts, et donc qu'hormis d'autres changement, le Canadien devrait maintenir sa cadence de l'an passe.

Olivier a dit…

"Je pense donc que l'amelioration des patineurs sera contrevenue par une reduction previsible de la performance des gardiens de buts, et donc qu'hormis d'autres changement, le Canadien devrait maintenir sa cadence de l'an passe."

Bon point. Mais je pense que, de manière générale, la diminution du côté des gardiens est plus marginale qu'on pourrait le croire. Halak a connu une saison du tonnerre, probablement hors-normes, ce qui a largement compensé pour une période terrible au niveau des blessures. Un simple tassement de la taxe blessure compense en bonne partie, sur l'alignement de l'an dernier, pour la perte des performances exceptionnelles de Jaro. Avec un alignement manifestement supérieur parce que recelant moins de joueurs médiocres, je crois qu'on gagne au change.

Et si, par bonheur, Eller est capable de manger du temps à Halpern, on va avoir du plaisir.

J'ai hâte que ça commences.

LeMatheux a dit…

Hmm, tu n'as peut-etre pas tort. Je fais le calcul rapide -- le CH accorde 2630 tirs contre ses gardiens l'an passe; Price prend 73% de ces tirs (60 matches sur 82) a, mettons, .916 et Auld le reste a, disons, .910...

161 + 54 = 215 buts, contre 214 de l'an dernier. Ca fait passablement moins de difference que je ne l'aurais cru...

Tu m'en vois encourage.

LeMatheux a dit…

Zut, bete erreur de calcul, Auld accorde 63 buts dans ce scenario pour un total de 224. C'est quand meme une difference moindre que ce que j'aurais cru; une difference qui peut se compenser.

Olivier a dit…

Disons qu'ils en accordent 235 sur 2630; 0,910 au total. Pour revenir à 215, faut pas monter beaucoup plus haut que 2400. 16 équipes sont descendues en bas de 2500 tirs contre l'an dernier (toutes situations confondues) et on a terminé 26emes.

Présumer que l'équipe dépasse le 0,910 au total n'est pas complètement absurde. Les voir descendre en bas de 2500 accordés? Ça serait chouette. Faudra voir. L'équipe est probablement plus à la main de Martin, pas tant au niveau du leadership que celui du profil des joueurs.

On en revient toujours à la même chose: ça serait chouette de tirer un 50% aux TVF... Ça serait la première fois depuis le lock-out.

Et ils ont toujours dépensé au plafond pendant cette période. Pas des crisses de farces.

LeMatheux a dit…

Faut quand meme etre honnete -- meme si c'est important, il n'y a pas que le 5 contre 5 dans la vie. Oui, le CH a ete en bas de 50% depuis le lockout, mais il n'a rate le top 5 du PP qu'une seule fois (et encore, une fois Schneider engage le PP a monte en fleche) et ils ont bien fait au PK aussi. C'est pas comme s'ils achetaient rien avec leur argent.

Qui plus est, je crois bien que le Canadien a ete "chanceux" aux pourcentages a chaque annee depuis le lockout (ou pas loin), et il me reste toujours l'impression que les deux choses ne sont pas entierement denuees de lien. On sait deja que les equipes *peuvent* influer sur leurs pourcentages (ceux-ci montent lorsque l'equipe est en avance et descendent lorsque l'equipe est en retard, inversement du nombre de tirs) et il me reste la question achalante de savoir si le style de jeu du CH n'est pas concu pour ce genre de chose. Le Canadien doit bien en quelque part esperer obtenir quelque chose de son systeme de jeu, non? Et le monde qui dirige cette equipe ne sont quand meme pas tous caves...