mercredi 2 mars 2011

20945: Montréal 3 Atlanta 1

Les Bruins ont quoi, 43 victoires et six défaites depuis le Nouvel An? M'enfin.

On n'en est plus, comme en octobre, à se demander quel genre d'équipe forme le CH. Ils jouent défensif, pratiquent la trappe au centre de la zone neutre et bloquent le centre de la patinoire en zone défensive. Leur style est simple, au bout du compte; gagner la zone offensive étape par étape en cherchant, là où ils sont, à gagner l'endroit le plus proche où ils se retrouveront en surnombre contre l'adversaire, quitte à revenir sur ses pas.

Ça ne donne pas une équipe inepte en offensive, loin de là; sur 64 matchs, ils ont franchement dominé leurs adversaires aux tirs au but et aux chances de marquer. Seulement, les soirs de matchs à Atlanta, quand les Thrashers leurs donnent un but chanceux en première et un autre sur l'avantage numérique en début de deuxième, ça devient rapidement plate à regarder. Le personnel en place n'étant pas nécessairement le personnel prévu, c'est en fait plate et stressant à regarder. Ce qui est une forme d'exploit, quand on y pense.

Ajoutons à ça que j'ai trouvé les Thrashers particulièrement efficaces dans leurs attaques à 4. D'habitude, les adversaires vont provoquer plus de revirements que ça.  Mais bon, ça a tenu et c'était Price, alors zou, 2 points en banque.

Mais c'est sûr qu'à regarder juste les tableaux, ça fait dur. Pourquoi? Parce qu'on peut faire dire ce qu'on veut aux chiffres!

Mais ici, comme c'est un blogue de qualité™, on ne mange pas de ce pain-là. Non madame.

Scoring Chances for NHL Game Number 20945

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
ATL116:541121223155922333950804v5
MTL115:0858223153555758520272936505v5
MTL113:45111114202131676101639505v4
MTL113:44111114202131676101639505v4
ATL112:4013314446587649142950805v5
MTL16:4067 but1121223155675691422505v5
ATL12:242231535557581320333950805v5
MTL219:2820 but1314203146584202729505v4
ATL215:511431324446764692749505v5
ATL214:33223153555758513142029505v5
ATL214:0111213167757646101626505v5
MTL213:221414313275761016263339504v5
ATL212:5513153175761622333950804v5
ATL210:57131415203144413272949505v5
ATL29:05112131445567410162239505v5
MTL28:39461314203146584202729505v4
MTL22:18201314152031444692250805v5
MTL20:5113132021315841029504v3
MTL20:2213132021315841629504v3
ATL319:04132031444658492229505v4
MTL318:21211121314467764692250805v5
ATL317:03315358677576513142029505v5
ATL316:581121316775765692250805v5
ATL316:211121316775765692250805v5
ATL313:232031445357584692250805v5
MTL312:526711202131577646101626505v5
MTL310:11573153575875765692250805v5
ATL36:34112131677576610162633505v5
MTL36:07671121316775761626333950805v5
ATL35:47but131421223155922333950805v5
ATL31:131120213144674692227805v5
MTL30:4621 but (FD)1120213144674692227805v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ14:44561:51202:3401
13M. CAMMALLERI11:22133:13412:2401
14T. PLEKANEC11:01133:16402:5710
15J. HALPERN9:53110:00002:1601
20J. WISNIEWSKI18:15334:39610:0300
21B. GIONTA16:06572:35402:3401
22P. MARA10:42230:00004:1001
31C. PRICE46:268145:04618:3012
32T. MOEN10:38010:00003:1010
44R. HAMRLIK19:37361:04010:1400
46A. KOSTITSYN11:05022:29210:0000
53R. WHITE8:08240:00000:0000
55B. SOPEL10:38240:00004:1001
57B. POULIOT9:19330:00000:0000
58D. DESHARNAIS9:51253:13410:4600
67M. PACIORETTY13:45471:51200:0800
75H. GILL15:29250:00004:0611
76P. SUBBAN17:55470:25004:1711
81L. ELLER10:56000:00000:1100


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1432220000100
2661540001100
3585701000000
4000000000000
Totals151781461001200


  • Pleks est un guerrier. Un dur. Un vrai. Pas un joueur de pointe sur l'avantage numérique, par contre. Mais bon, si Martin continue de le coller là (et il va continuer), ben le #14 va s'y faire. C'est juste que, ce soir, ça ne faisait vraiment pas. En fait, il semblait s'accrocher au jeu en désavantage numérique comme un enfant s'accroche à son ourson: c'était son petit réconfort dans un moment franchement déplaisant. On est quand même chanceux; Koivu trouvait son réconfort en accrochant des adversaires en fond de zone offensive, alors...
  • Ça ne paraît pas aux chiffres, mais j'ai trouvé Gomez relativement appliqué. On a donc eu droit à des descentes de Pacioretty et Gionta. Pacioretty, notamment, pédalait juste trop vite pour la défensive d'Atlanta. Ce qui est vraiment chouette avec Pacioretty, ce n'est pas le nombre de buts qu'il a marqués, mais bien le nombre de tirs que ça lui a pris: 12 buts en 107 tirs (11%). Ça donne 258 tirs en 82 matchs, ça. À 22 ans, mettons qu'il lui reste encore une petite marche à monter côté tirs mis sur le filet et qu'il peut devenir un joueur de 300 tirs au filet... Sur une saison chanceuse à 15%, 45 buts. Sur une saison ordinaire (10%),30. S'il prend un peu de pic en territoire défensif en plus... Ohlàlà...
  • Match tranquille pour la troisième ligne. Jamais vraiment dans le trouble. Passe éclair sublime (parce que c'était bel et bien une passe) d'AKost sur le but de Wisniewski.
  • La quatrième ligne me rend terriblement nerveux en zone défensive. Je suis curieux de voir ce que Desharnais va finir par faire de ce côté-là. Parce que présentement, il se fait continuellement tasser. À voir comment il protège la rondelle et gagne des batailles en zone offensive, je crois qu'il va finir par prendre le tour. Mais présentement... Au moins, il est franchement de taille à l'autre bout. Je suis curieux de voir Dawes à ses côtés. Ça va bien finir par arriver.
  • Martin a redéfini les rôles en défensive en changeant son personnel. Subban et Gill sont moins utilisés à forces égales, mais méthodiquement contre les meilleurs. Ce sont eux qui prennent le gros du travail en désavantage et PK va voir un peu, si peu de temps en avantage avec Hamrlik. C'est logique, si on y pense un peu: Gill est un spécialiste de la défensive et Subban a tellement progressé, on serait fou de se priver de sa force et sa vitesse dans ces situations-là.
  • Hamrlik et Wisniewski sont maintenant les mangeurs de minutes à forces égales? Je trouve dommage de voir Hamr sorti du désavantage, mais ça se comprend; il était parti pour jouer plus de 1700 minutes, ce qui est trop. Il l'a fait l'an dernier et Martin a été pris pour le faire jouer 5 minutes par match pendant toute la série contre Washington. Wisniewski et Pleks sont plutôt fuzzy sur le jeu de puissance, Pleks revenant toujours à son poste sous les points de mise en jeu et Wis décalant toujours vers la pointe droite... Mais Martin est passé en mode "on épargne les vieilles jambes en attendant les séries", donc,  c'est par là que ça passe et c'est ça qui est ça.
  • Les Concierges (Mara a un air à sacrer son trousseau de clefs dans la face de quelqu’un...) ont passé la moppe, mais c'était Atlanta, alors attendons un peu. Peu de glace à forces égales, tout ce qu'ils pouvaient prendre en désavantage. C'est assez clair, mettons. Si Martin s'en tient à cette division des tâches entre ses trois duos et Plekanec, je pense que ça en dit long sur ce qu'il pense de la "lutte pour se faire une place en série". En fait, le message qu'il envoie avec un alignement comme celui-là, c'est que les séries sont dans la poche et qu'on ne finira pas 8e, donc on évite les Flyers. En fait, on économise les cartouches au maximum pour passer à travers Boston. On verra.

15 commentaires:

Mathieu a dit…

Hmm, faudra que je voie le match (enregistré). Mais c'est une deuxième fois en peu de temps que le décompte des tirs est décalé du décompte des chances. Il semble au final que ça ait plus servi à padder le total de Carey Price que d'autre chose, surtout à forces égales. Il est bon, ce kid, quand même.

Sinon ça a l'air d'un match vintage 2009-2010: domination de l'adversaire à forces égales, gardien qui repousse 39 tirs, unités spéciales impériales. Mais bon, recevoir une avance de 2-0 quasiment en cadeau, ça fait des choses de même.

Les Bruins sont chiants de toujours gagner qu'ils se fassent dominer ou non. Mais ça va finir par leur retomber sur le nez. Sauf que ça risque d'aller en séries.

Cependant, faut dire qu'Ottawa n'était même pas proche d'avoir les chevaux. La description des trios par Mathias Brunet était parfaitement pathétique. Enlève Spezza, Svatos et à la rigueur Chris Neil et ça n'aurait pas fait hausser les sourcils dans la ligue Américaine. Un peu surpris que Boston n'ait pas grossièrement dominé cet alignement. Ils ne sont pas invincibles, mais sont quand même meilleurs que ça.

Je dis ça, mais regarde bien le Canadien se faire défoncer par Ottawa la prochaine fois...

Olivier a dit…

On les aimes schizophréniques, nos habitants...

En fait, le CH a pris la position foetale après le but de Wis, je trouve.

Prépare ton "fast forward", c'était plate en cibole comme game.

Mathieu a dit…

D'autre part, j'avais moi aussi remarqué que le total de buts de Pacioretty semblait "legit". Il le fait en accumulant les tirs, comme le font les bons marqueurs, ce n'est pas un coup de chance de nouveau venu.

On en tient un autre bon, je pense. 25-30 buts l'an prochain semble tout à fait réaliste. 40, 45 buts une fois dans sa carrière? Il faudra voir, il faut qu'un paquet d'affaires aille bien, mais qu'on en parle sans rigoler, c'est déjà gros.

Et tu as vu ces TVFs? J'veux bien qu'il joue avec Gomez et Gionta, mais quand même, wow, juste wow. Et son PDO est affreux et il est tellement dominant que tout le monde le trouve bon pareil, c'est grave. Et 22 ans!

Je voulais Dustin Penner, mais je me demande si on ne le tient pas déjà. En attandant, c'est déjà un authentique top 6.

Olivier a dit…

S'il y en a un qui est pour sortir AKost de Montréal, ça sera lui.

Simon Lamarche a dit…

Mathieu: Manque pas quand il reste 7:30 à la deuxième la corde à linge de l'arbitre sur Desharnais et le jeu de Gomez quand il reste 15 min à la 3ème. Ce sont les moments qui m'ont fait apprécier d'avoir enregistré cette platitude.

J'ai bien aimé Gomez ce soir. Il a perdu son temps un peu en première période et a pris controle par la suite, la différence se voyait. Je ne sais pas ce que ça donne sur les chiffres...

Je trouve amusant de voir que Martin pense à Plekanec pour régler chacun de ses problèmes, que ce soit relancer un joueur, la pointe sur le PP, Plekanec est la première option. On avait entendu "Le coach l'aime" y'a pas si longtemps!

Mathieu a dit…

Le coach est loin d'être le seul à aimer Plekanec, et il a bien raison.

J'ai vu la mise en échec donnée à Desharnais par l'arbitre sur Youtube. Et après une chose pareille, on ira oser prétendre que les arbitres n'en ont pas contre le Canadien. Me semble que c'était nettement évident, quand ils en viennent à participer au jeu!

J'y pense, ils comptent ça comme un hit sur la feuille de pointage? Et il n'y avait pas matière à pénalité, là-dessus? Me semble que Desharnais n'avait pas la rondelle...

Vanhouse a dit…

Ça me tue d'y penser, mais les plans pour la fin de saison et les séries, c'est: on laisse moisir Weber dans les estrades (avec Picard qui commence à sentir) pis on regarde Sopel et Mara faire les goalers pis les durs devant le filets.
Pis, parce que je n'ai pas terminé, on utilise Subban dans des missions défensives parce que on a vraiment pas besoin de lui à l'attaque.( et qu'il commence à prendre son trou...)

Désolé, mais j'ai de la misère à croire que c'est notre stratégie pour aller à la guerre.


Plek à la pointe sur la 1ere vague c'est correct, en tout cas c'est mieux que d'être obligé de mettre Mara/Sopel/Gill sur la 2e...
J'ai presque hâte que Spacek revienne et que Mara / Sopel aille jouer à la nounou avec les 2 autres.

Mathieu a dit…

@VanHouse: C'est pas la stratégie pour la guerre, c'est juste la stratégie pour s'y rendre.

Martin considère (avec raison) que ça prendrait un cataclysme pour rater les séries à ce stade-ci, alors il ménage son monde en prévision des séries, surtout Hamrlik. Ça ne donne rien de s'esquinter, le Canadien semble pas mal fixé en 6ème place et ses chances de tomber sont pratiquement nulles (et si d'aventure ça commençait à chauffer il pourra s'ajuster).

Une fois rendu en séries, je te file un papier que l'utilisation des joueurs va changer, surtout que Spacek pourrait être de retour.

Et on va revoir Weber d'ici la fin des séries.

Olivier a dit…

@Simon: C'est la chose qui me fait crier après Gomez par téléviseur interposé; tu peux littéralement voir le gars regarder autour de lui, se dire "Hmmm. Ça chauffe.", enlever son gant et se mettre une main dans le dos. Là, t'endend un gros "CLIC" et zou, on a un deuxième centre qui assure un max en fond de zone défensive.

Ça serait plus simple s'il jouait toujours comme ça, et il ferait plus de points, en plus. Y'a qu'à regarder Pleks pour s'en convaincre.

Mais je ne m'inquiètes pas, parce qu'en série, c'est toujours le Bon Scott qui ressort.

Je suppose qu'on va revoir Weber. Je suis surtout pas mal certain qu'on va revoir Spacek-Hamrlik en séries. J'aimerais beaucoup revoir Spacek-Hamrlik, en fait. Je m'ennuie des deux vieux Tchèques.

Vanhouse a dit…

@Mathieu, je suis d'accord que l'on n'est pas encore en série et que l'on devrait s'y rendre. Sauf que tu ne prépares pas un jeune défenseur à jouer en série, sans le faire jouer. (selon moi il faut qu'il joue.)

Mon impression, c'est que sans blessure et Spacek qui revient, on va avoir une 3e paire Sopel - Spacek.

Il faut absolument trouver une façon de rendre Desharnais-Pouliot plus efficace défensivement. Leur mettre Halpern? ramener Pyatt juste pour ça? White ne le fait pas en tout cas, et il ne le fera pas cette année.

Olivier a dit…

Pouliot a bien fait armé de deux bons joueurs à ses côtés. Deharnais est limite défensivement, donc je pense qu'en bas de Moen, ça va faire dur.

En fait, inverse Moen et White et ça serait mieux, mais Martin a besoin de sa 3e ligne.

Gauthier est chanceux, Latendresse n'a pas joué de l'année. Cet échange là ne passera pas à l'histoire. Et les analyses de nombre d'experts sur cet échange ne passeront pas à l'histoire non-plus.

Mathieu a dit…

C'est Gainey qui a fait l'échange Latendresse. Gauthier est probablement à peu près sauf. Mais c'était vraiment pas brillant.

Tu disais que MaxPac pourrait faire partir Kostitsyn. M'est avis que c'est lui qui a fait partir Latendresse. Mais ce n'était pas brillant pour autant. Rien d'intrinsèquement mauvais à échanger un joueur qui ne fitte pas dans ton concept d'équipe, mais il faut avoir la valeur en retour.

Ceci dit, ça fait quand même deux ans que Pouliot pète des scores sur l'offensive par temps de glace. Oui il joue des minutes soft, oui il faut le protéger, mais ce n'est pas comme s'il n'avait aucune utilité.

Simon Lamarche a dit…

On a complètement oublié de parler de Maxwell, quel joueur, 2 chances de marquer contre 0 sur Plekanec et Hamrlik!

C'est à se demander si ça vient pas suite à un icing, quand les gars sont fatigués...

Parlant de icing, est-ce qu'on a une manière de voir (un site quelconque) quand ils sont arrivés?

Simon Lamarche a dit…

Mathieu: si seulement on était allé chercher un gars comme Chris Neil, l'arbitre l'aurait regretté!

MathMan a dit…

Unrelated, mais plus je fais des recherches sur Gomez, et plus je me rends compte à quel point sa saison est aberrante.

Scott Gomez est le premier dans toute la ligue pour les tirs au but par son club alors qu'il est sur la glace. Mais il est le 10ème pire pour le pourcentage de conversion de ces tirs en buts. Bon Scott ou mauvais Scott, il s'agit là d'un freak show statistique comme on en voit peu.

(Pour les joueurs qui ont joué 40 matches et plus, le tout à forces égales et par 60 minutes de jeu, bien sur...)