dimanche 20 mars 2011

21083: Montréal 8 Minnesota 1

En prenant les chances à forces égales et celles sur les unités spéciales, avec 12:25 à faire en deuxième, c'était 5-0 pour le Canadien et 10-10 aux chances de marquer. Entendons-nous, le CH menait à ce moment-là 8-6 aux chances à forces égales, mais quand même, ça rentrait plutôt facilement.

Même Pyatt a marqué, c'est tout dire.

Minnesota a perdu en prolongation hier soir et se fait royalement torcher ce soir. Ça vous rappelle quelque chose? Chacun son tour.

Scoring Chances for NHL Game Number 21083

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL119:3253 but3553575875764571122605v5
MIN115:4611213235757659152039605v5
MTL114:5113132035444681521243960965v5
MIN114:35132035444681521243960965v5
MIN113:23223545465758711224655605v5
MTL113:1546 but223545465758711224655605v5
MIN112:1811213575767891520604v5
MIN112:1711213575767891520604v5
MIN19:34223545515758512162339605v5
MIN19:0113203544468178112255605v5
MIN15:5513223545468178112255605v5
MTL11:5557112021354457452123605v4
MTL11:001313354445465878955605v4
MTL219:29533553575875764571122605v5
MTL219:1176 but3553575875764571122605v5
MTL217:4313132035444681421244660965v5
MIN215:4011212235452122244660964v5
MIN215:3011212235452122244660964v5
MTL214:3920 but13203544519489152024605v5
MTL212:2532 but112021323544821245560965v5
MIN211:35133546757681520213239965v5
MIN211:1413354675768159152032395v5
MTL28:4513133546757681521223239965v5
MTL27:494513223545575857152432465v5
MTL25:052111132122354557162032395v5
MTL24:268113223545468178121632395v5
MTL24:0246132035465876451121325v4
MTL23:4176 but132035465876451123325v4
MTL23:012111212235459489223255965v5
MTL318:3376 but3544535758767892232555v5
MTL316:354613203544468147162032465v5
MIN314:27223435455194412213246965v5
MTL313:441313354675768178202332555v5
MIN38:13133545759479152032464v5
MIN38:07133545759479152032464v5
MIN37:51133545759479152032464v5
MTL36:0794 but202135445894411162332465v5
MTL32:583211202132357645711325v4
MTL32:2134343544455194892132555v4


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ11:45313:02202:0904
13M. CAMMALLERI13:42953:16301:3503
20J. WISNIEWSKI17:21624:23400:3800
21B. GIONTA12:59412:52202:0904
22P. MARA11:42540:00001:4102
32T. MOEN10:01110:50102:1600
34N. DAWES9:13011:06100:0000
35A. AULD46:241796:35606:0007
44R. HAMRLIK16:14722:35300:4900
45A. PICARD15:33541:57202:3905
46A. KOSTITSYN15:38763:00300:0000
51A. PALUSHAJ8:21121:06100:0000
53R. WHITE8:54400:23000:0000
57B. POULIOT10:54621:23100:0000
58D. DESHARNAIS13:42722:23302:1600
75H. GILL14:31530:09003:3005
76P. SUBBAN17:27633:20302:4302
81L. ELLER12:34650:10000:0000
94T. PYATT11:29311:00101:3503


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1583620000200
212410220000200
3644120000300
4000000000000
Totals231617960000700




  • Gomez était plus affuté ce soir. Il a contenu Koivu et a mis des claques à Bouchard/Havlat/Brodziak lorsque d'aventure ceux-ci lui étaient opposés. Petite frayeur avec le coude de Clutterbuck derrière la tête de Gomez en fin de match. Si on perd Gomez, on est vraiment fourrés. Je ne crois juste pas au retour héroïque de Dustin Boyd.
  • Madden/Clutterbuck/Cullen sont des clients emmerdants et Eller et ses sbires ont eu de la misère lorsqu'envoyés contre Koivu. Au total, rien d'alarmant aux chances, mais aux TVF et à l'oeil, les gars passent pas mal de temps autour de leur gardien. Tout le monde dit que Cammalleri joue blessé et je veux bien le croire. C'est surtout apparent en zone défensive, mais force est d'admettre qu'il n'a pas son dynamisme habituel en fond de zone. C'est bien dommage, parce qu'AKost et Eller y abattent déjà beaucoup de travail; un peu plus d'agilité du #13 aiderait à garder la noire plus longtemps du bon côté de la glace. Mais Martin utilise Cammalleri en désavantage, on doit donc en conclure que sa santé est considérée comme correcte.
  • Desharnais n'a presque pas vu Koivu, étant principalement opposé à Madden/Clutterbuck/Cullen. Pas trop dérangé par ça, faut dire. Surtout, il n'a presque pas vu Schultz et Burns comme défenseurs. Absent Zidlicki et sur un deuxième match en deux soirs, le Wild n'avait juste pas les ressources pour contenir le troisième trio du CH. Trop de profondeur en attaque en l'absence de Pleks... Je n'y aurais jamais cru.
  • Notre 4e ligne faisait plutôt dur, me semble. Palushaj a failli se faire tuer, Pyatt a marqué et Dawes se prénomme Nigel. C'est pas mal ça qui est ça. En fait, Dawes semble avoir un bon tir et c'est tout. Je pense par contre que Palushaj pourrait donner quelque chose de bien l'an prochain. Ça va encore vite pour lui, mais quelque part dans le futur, le gars fera probablement un bon joueur de 3e ligne, apte à dépanner sur une 2e en cas de pépins.
  • La grippe n'a pas permis à Gill d'accélérer, mais bon. Subban a été égal à lui-même, mais Théo s'est fait passer un sapin et deux tirs frappés ont passé jusqu'au filet. Ça arrive. Mais je le répète, ça n'était pas un match exceptionnel de PK, juste que les dés étaient de son bord. Était-il le meilleur défenseur du CH tout au long du match? Oui, absolument. Mais il n'y a rien d'exceptionnel dans cet état de fait.
  • Hamr et Wisniewski en deuxième ligne, contre une équipe fatiguée? Personne n'a réussi à les inquiéter pour la peine, et ça faisait du bien à voir.
  • Picard et Mara ont été confinés au 4e trio adverse et c'était très bien comme ça. Le gros Mara semble déterminé à jouer à la tapoche chaque soir ou on l'habille. Pas sûr d'aimer ça de la part d'un défenseur, mais semble que Martin est déterminé à le faire jouer, alors...

3 commentaires:

Simon Lamarche a dit…

J'ai manqué de temps pour venir écrire ici ces derniers jours, mais il y a des conversations auxquelles je voulais participer:

Sur Price : Je n’ai pas entendu beaucoup de gens parler du fait qu’il présente un aussi bon pourcentage d’efficacité tout en jouant derrière une des équipes les plus punies de la ligue. Ça se reflète bien dans son pourcentage à forces égales, mais au nombre d’analystes qui vont voir plus loin que le pourcentage total…

Sur Desharnais : Je le regarde jouer et j’ai l’impression de voir quelqu’un jouer à NHL 2011. En zone offensive, le gars court après la puck ou ben il se démarque si c’est un coéquipier qui a la rondelle.

En zone défensive, même affaire, il court après la puck sauf si c’est pour se préparer à recevoir une passe.

Lorsque tu es un des meilleurs joueurs de la ligue, peut-être que c’est le genre de jeux qui fonctionne en défensive. Lorsqu’il joue contre des équipes qui ne sont pas trop créatives en attaque, ça semble bien fonctionner aussi, il a l’air d’être en train d’aider son défenseur tout le temps.

Ce qui est drôle, c’est qu’il est en défensive exactement le genre de joueur contre qui il aime jouer en attaque. Écoutez combien de fois on entend « Desharnais a attiré deux joueurs vers lui »!

Sur les deux dernières games : Je crois bien qu’elles pourraient être utilisées en exemple lorsqu’on parle de régression à la moyenne!

Olivier a dit…

Bon pickup sur Price et les pénalités. L'équipe fait .895 de % d'arrêts à 4 contre 5, 7e dans la ligue et franchement au-dessus du .860-.870 qui fait la moyenne. L'équipe étant 10e au nombre de tirs accordés à l'heure en désavantage numérique, tout ne vient probablement pas de Price. Je vais mettre le tableur des chances à jour cette semaine, j'en profiterai pour voir ce qui se passe de ce côté-là.

Truc qui me fascine avec Desharnais: le nombre de fois dans un match ou il se retrouve tout seul dans un coin avec la rondelle. Genre, il est là avec la noire et y'a pas un chat à 5 pieds autour. Dans la LNH, c'est rare. C'est là ou il fait son beurre, par ailleurs, en attendant que la défensive ferme cet espace. Or, le mouvement crée des ouvertures, qu'il utilise systématiquement. C'est comme ça, me semble-t-il, que sans être rapide on le voit souvent prendre trois pas sans que personne ne semble le suivre; les gars sont en train d'aller là ou il était et lui en profite pour se pousser.

Ça semble simple dit comme ça, mais à 5 pieds 6 et un coup de patin moyen, ça veut dire que le gars a un timing spécial. Je me demande honnêtement ou il va aboutir, côté offensive. Il ne s'est pas encore bien ajusté et il produit déjà sur un rythme de 40 points par saison...

Mathieu a dit…

Penses-tu que c'est le genre de timing qui fonctionnerait contre des défenseurs de première paire? Desharnais est peut-être capable de dépecer un Paul Mara, genre, mais serait-il capable de faire le même coup à, mettons, Andrei Markov ou Josh Gorges?

Remarque que ça ne l'empêchera jamais d'accumuler les points sur le jeu de puissance ou ses talents sont à leur max et ses failles sont sans grand impact. Mais je ne suis pas entièrement convaincu qu'en montant les marches sa production à 5 contre 5 ne deviendra pas plus dissicile, rapport que les défenseurs #1, ça tend en général à être quelque peu plus allumé en défensive que des défenseurs #5.

Cela dit, s'il est pour rester contre les troisièmes paires, ça va faire mal. Et j'ai vraiment un très très gros faible pour les joueurs qui font bien dans un sport en étant, principalement, plus intelligents que leurs adversaires.