samedi 26 mars 2011

21102: Montréal 0 Boston 7

Le résultat du match occultera deux grandes performances.

La première, la plus importante, c'est la façon qu'ont eu les Bruins de cadenasser leur enclave après leur premier but. Ce n'est que lorsque Martin a coupé son banc (laissant Eller, Darche et Halpern poireauter) en deuxième que le CH a vraiment menacé Thomas.

La deuxième, c'est celle de Carey Price. Affronter 15 chances de marquer en désavantage numérique et n'accorder qu'un but, c'est franchement remarquable. Faudra, à ce sujet, revoir les notions selon lesquelles Sopel (5:30 minute en désavantage, 10 chances contre) et Mara (3:21 en désavantage, 9 chances contre) sont des "atouts" dans ces situations. Les gars bloquent des tirs et sont intenses, oui, mais s'ils n'ont pas l'intelligence du jeu de position ou la vitesse pour compenser l'absence de... Ben ça fait des cibles inertes. Mais bon, on jase...

À titre de mauvais perdant, je me permettrai enfin de souligner qu'à mon sens, les deux premiers buts des Bruins étaient de purs coups de chance. Les deux de Horton étaient entièrement legit. Pour le reste, on attendait la mort.

Pour le reste... Les Bruins l'ont gagnée, c'est tout.

Scoring Chances for NHL Game Number 21102

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
BOS119:01but1314152031441718303346555v5
BOS117:292231535557581121223054635v5
BOS117:272231535557581121223054635v5
MTL116:38462031444652811219233044495v5
MTL115:017611213144527621233049545v4
BOS113:5813213144587623303349555v4
BOS16:18but1314153175761122303355635v5
BOS16:061314153175761718303346555v5
BOS13:4511213175761928303744634v5
BOS13:0713152231551217183033464v5
BOS12:4313152231551217183033464v5
BOS12:32but13152231551217183033464v5
BOS215:481120213132442128303754735v5
MTL213:32572231465557581121223054635v5
MTL212:53211120213132441228303744735v5
MTL212:52321120213132441228303744735v5
MTL210:59111120213132441718303346555v5
BOS210:141320314446581112223044635v5
BOS28:1213152231551928303744634v5
BOS28:0813152231551928303744634v5
BOS27:5513152231551928303744634v5
BOS27:3913152231551928303744634v5
BOS27:2613152231551928303744634v5
BOS27:0814313275761217183033464v5
BOS26:2011213175761217183033464v5
BOS26:1911213175761217183033464v5
BOS25:3531324455581930374449634v5
BOS22:1014313275761217183033464v5
BOS21:0921223155581928303744634v5
MTL317:245211202131527630374454635v4
MTL317:061111202131527628304449545v4
MTL316:392111202131527628304449545v4
BOS315:57but3144465557581718213046555v5
BOS315:391314314455812830333754635v5
BOS315:33but1314317576811718303346545v5
BOS38:593552537576811219303744495v5
BOS38:34but2235465255811228303744635v5
MTL37:0913111314202135303744545v3
MTL37:0421111314202135303744545v3
MTL36:5420111314202135303744545v3
BOS36:27but111314202135112130545v3
BOS35:023544465258762330334955635v5
MTL33:08131113203544531718303346555v5
MTL30:12532235535557811922304455735v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ11:43414:04403:2803
13M. CAMMALLERI8:58162:21014:1608
14T. PLEKANEC7:59053:12004:2202
15J. HALPERN4:00030:00002:3308
20J. WISNIEWSKI16:22534:31301:5100
21B. GIONTA11:12312:56415:3204
22P. MARA8:05230:00003:2109
31C. PRICE26:395103:474114:03015
32T. MOEN11:23310:37003:3803
35A. AULD10:54233:11000:0000
44R. HAMRLIK17:26562:44111:0901
46A. KOSTITSYN10:45243:08000:0300
52M. DARCHE7:19134:27400:0000
53R. WHITE10:25230:13000:0000
55B. SOPEL9:57250:00005:32010
57B. POULIOT9:35230:23000:4700
58D. DESHARNAIS8:19152:44012:3702
75H. GILL11:51040:00008:0605
76P. SUBBAN11:38053:35418:0705
81L. ELLER10:35240:13000:5000


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
12101511000400
241342000001100
3872630310000
4000000000000
Totals1430713413101500



  • Les gars sont des guerriers, ils n'accepteront donc jamais de manquer un rendez-vous de cette importance. Cette persistance, ce réel courage physique leur vaut l'admiration de leurs coéquipiers et de leurs patrons. Je trouve fantastique que ces gens payés des millions pour performer aient le courage, la force mentale nécessaire pour traverser des souffrances inhumaines pour faire leur boulot. Admirable. Accessoirement, ça voulait dire que Krejci Horton et Lucic étaient couverts par Cammalleri sur une jambe, et Plekanec et Halpern sur Dieu sait quoi. Les gars se sont fait enfoncer. Les Anglais disent "bent over the barrel", je crois. Que Martin, dès la deuxième période, remplace Halpern par White en disait long, je trouve. Pour la postérité (ou pour Google), j'aimerais signaler que personnellement, je n'aurais rien contre le fait que les gars soient un peu plus blessés dans leur ressenti intérieur de leur fierté et de leur orgueil dedans la chambre, et un peu moins blessé physiquement avant de revenir au jeu. Genre. Parce que là, ça faisait dur en ta.
  • Gomez et ses sbires ont bien essayé, mais ça ne rentrait pô. Aucune mise en jeu en zone défensive, par contre, alors ça n'était pas la soirée la plus pénible pour eux, côté territorial.
  • Eller était brouillon et Martin s'est tanné assez vite. On a donc eu droit à une solide louchée de Desharnais/Pouliot/AKost. Pas toujours élégant, mais AKost s'est trouvé une track depuis 10-12 matchs et Martin semble l'essayer un peu partout pour voir (on a même vu un peu de 13-14-46 en 3e...). C'était un beau rappel de ce que ce groupe d'avants possède comme profondeur, mais concrètement, c'était plutôt ordinaire.
  • Eller est parti croche et Martin l'a envoyé jouer la vache avec Halpern et Darche. Ce dernier a revu un peu de temps, mais le peu de présences du #15 ne me rassure pas.
  • Lucic et Thornton ont passé le match à courir après Subban, mais ça n'a rien donné. PK est trop rapide et trop fort pour se faire tasser par ces deux-là. Gill l'a compris et se contente maintenant de jouer de l'obstruction pendant que le #76 va chercher les puck.
  • Ça commence à faire quelques matchs sans passes complètement suicidaires de Wisniewski. Lorsqu'il s'abstient de donner la rondelle à l'adversaire devant son gardien, le gars est franchement bon. Pas une mauvaise chose, parce qu'Hamrlik, lui, semblait fatigué.
  • Je l'ai signalé plus haut, les gars sont supposés aider en désavantage numérique et ils se font poivrer. C'est ben beau, l'expérience, mais dans leur cas, je n'y crois pas une maudite cenne. Trop lents, trop tard. Désolé. Weber devrait être là, point final.

8 commentaires:

Philm a dit…

Le résultat semble aussi avoir occulté de l'esprit de beaucoup de commentateurs et de fans que le si précieux momentum de fin de saison, ça n'existe pas.

Pourtant c'est pas comme si le Canadien avait atteint la finale de l'est l'an dernier grâce à une série de 10 victoires pour finir l'année.

Olivier a dit…

Bien dit!

J'en profite pour rappeller à votre mémoire deux billets de Desjardins sur le sujet du "momentum";

feel the playoff momentum
further to inseason momentum

Par ailleurs, la réactions de la gallerie à la performance de Gomez me mystifie. Le gars a, à mes yeux, tiré un très bon match: efficace en défensive, sa ligne est la seule à avoir généré de l'attaque, Gomez lui-même était le seul à savoir zigzaguer dans le quadrillage défensif des Bruins. En un mot, je l'ai trouvé rapide et agile comme rarement cette saison.

Faut croire que je n'y comprends plus rien...

Mathieu a dit…

*Ignore complètement le sarcasme pour faire son point*

C'est du pur biais de confirmation Olivier, combiné à la bonne vieille méthode d'évaluation "pas de points, mauvais matches".

Comme la plupart des gens ont décidé que Gomez est pourri, et comme il n'a pas été foutu d'accumuler le moindre point dans un match *tellement* important, forcément il a été pourri durant le match. C'est fatal. La façon dont il joue n'a plus la moindre importance. Et on ne peut certainement pas critiquer la performance courageuse de ce cher Plekanec n'est-ce pas?

C'est quand même ironique; la même gang qui aime les accusations de trop se fier aux stats va juger un joueur comme Gomez ou Kostitsyn exclusivement sur le total de buts ou de points, et va évaluer la performance du Canadien dans un match exclusivement sur la base du score final. Parce que tu ne peux pas bien jouer et perdre, c'est bien connu.

Anyway, Gomez en est rendu au point où Kovalev était à la fin de 2006-2007; aux yeux de la galerie, il ne pourra plus jamais rien faire de bien, point final. Au pire on dira qu'il a été moins poche que d'habitude, mais c'est pas mal tout. Il peut peut-être s'en sauver en tirant une saison de 80 points (quitte à ce que ce soit par chance) mais sinon, son histoire est écrite pour le reste de son contrat, peu importe s'il joue bien ou non.

La galerie de Montréal ne fait pas qu'aimer ses narrations; souvent, ça prend quelque chose d'exceptionnel pour qu'elle les laisse filer...

Philm a dit…

Les anti stats qui basent toutes leurs analyses sur des statistiques c'est un classique.

Le bon côté des choses c'est que les critiques envers Kostitsyn (à égalité comme deuxième meilleur pointeur du club pour ceux qui s'intéressent aux "vraies stats") ont beaucoup diminué maintenant que Gomez est le responsable désigné de tous les maux du Canadien...

Olivier a dit…

"Pourquoi diable Martin s'acharne-t-il à faire jouer Gomez?"

Quelle excellente question...

Par ailleurs, j'ai hâte de confirmer ça ce soir, mais on dirait que Desharnais est en train de manger le lunch d'Eller? Martin doit vraiment avoir du fun à le coacher...

Semble par ailleurs qu'Eller retourne à l'aile de Halpern? M'enfin...

Mathieu a dit…

"Pourquoi diable Martin s'acharne-t-il à faire jouer Gomez?"

À cause de son salaire, bien sûr, parce que le payer 8 millions pour nuire à l'équipe c'est mieux que de le payer 8 millions pour ne pas jouer. Et aussi pour ménager les susceptibilités des vétérans de l'équipe qui aiment mieux jouer avec un vétéran pas bon, quitte à perdre plus souvent.

Que cette question se fasse poser par le journaliste moyen ne m'étonne pas, mais c'est quand c'est Ladouceur qui s'y met...

Je n'aime pas l'idée de Desharnais qui mange le lunch de Eller. Pas convaincu, moi, que DD est meilleur à 5 contre 5 que Eller. Et en plus Eller à l'aile... yark. Cela dit, tant qu'à jouer Eller à l'aile, je me demande si on ne devrait pas les faire jouer ensemble ces deux-là?

Anonyme a dit…

Je te devance un peu, mais ce soir, combien de vraies chances de marquer pour Canadien?
1 pour Eller
1 pour Gionta
1 pour AK

Sinon, ?

Je me demande bien pourquoi je me suis mis au hockey, ça rend marabout!!!

JC

Olivier a dit…

Pas le temps de termner le décompte avant demain quelque part en journée, mais je te dirais quand même:

AK en a eu deux coup sur coup en sortant du banc des pénalités en 1ere, Wiz sur un revers en a eu une en 1ere, et après, faudra attendre.

Mais oui, ils sont anémiques. Pleks devrait ré-embrauyer quelque part entre Mardi et Jeudi et, à partir de là, ça devrait être correct.

Mais soyez focus, gang. Martin a séparé Sopel et Mara. Weber va finalement pouvoir jouer tranquille.