lundi 28 novembre 2011

20331: Pittsburgh 4 (P) Montréal 3

On ne dirait pas comme ça, mais je pense que c'était un beau duel de gardiens. Price, surtout, s'est fait allègrement poivrer. Quand même, ils n'ont jamais eu l'avantage du jeu. On prend le point et on s'en va dans l'ouest avec.

Au fait, toujours pas de buts en désavantage numérique? Wow. C'est un plaisir de les regarder aller; Pittsburgh, imaginez, ont eu autant de chances de marquer en désavantage numérique (3 en 6:48) qu'en avantage numérique (4:47, 3 chances de marquer). Neal, Crosby, Malkin, Letang. Pas mal.

Ils ont contrôlé le jeu en première, mais après ça l'a complètement échappée en deuxième. J'ai bien cru que Price avait réussi à voler le match lorsque je les ai vus poivrer Fleury sur le premier jeu de puissance en troisième, mais hélas... Les Penguins leur en ont mis toute une aux TVF. Pas des pieds de céleris, le Pittsburgh.

Scoring Chances for NHL Game Number 20331

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
PIT119:411314212631761429445871875v5
PIT119:40but1314212631761429445871875v5
MTL119:097231516768727547112429485v5
MTL118:1332 but26313246768125182629715v5
PIT118:01131421263176914294458875v5
PIT116:18143132757627182971874v5
MTL114:5972315167727476411142944485v5
MTL114:071515315260617425272945465v5
PIT113:011314213168754791429875v5
MTL112:267226315167727647112429485v5
MTL112:2367 but31516167727447112429485v5
MTL110:5752153152606174527294546585v5
PIT19:081314316872754791429875v5
MTL17:15131314315168724112729445v4
MTL16:25721314315168724112729445v4
MTL13:087231516768727547112426295v5
MTL13:066731516768727547112426295v5
PIT218:271314212631764791429875v5
PIT217:0315315260687525272945465v5
PIT214:162631324676811826294458715v5
PIT212:231314212631764791429875v5
PIT29:2715316768727547142971875v5
MTL28:5372 but26315167727647112429485v5
PIT28:0914263132751826295871874v5
PIT27:2214263132751826295871874v5
PIT25:4131516167727627111429485v5
MTL24:5372316772747681411142944485v5
PIT23:21but1314213168752792429875v5
PIT22:43263132467681718295871875v5
MTL22:3251315161677274411142629445v5
MTL20:2772213161677276224294458875v5
MTL316:45131314315168724242729445v4
MTL316:43511314315168724242729445v4
MTL316:42511314315168724242729445v4
MTL316:40681314315168724242729445v4
MTL316:37681314315168724242729445v4
MTL316:25681314315168724142944875v4
PIT316:051314315168724142944875v4
PIT313:1026313246768125182971875v5
PIT312:351314315168724112429445v4
PIT312:321314315168724112429445v4
PIT34:31but131421316875211294448715v5
MTL33:325126315167727629242946585v5
PIT33:1826315167727629242946585v5
PIT32:1013142126317657142971875v5
PIT43:083151676875591829584v4
PIT42:562131676875591829584v4
PIT42:51but2131676875591829584v4


#PlayerEVPPSH
13M. CAMMALLERI12:170103:45830:0000
14T. PLEKANEC12:410103:29833:2403
15P. NOKELAINEN6:37220:00001:0000
21B. GIONTA11:581113:02000:3900
26J. GORGES20:254100:02003:5302
31C. PRICE50:3414206:48834:4703
32T. MOEN13:47130:00003:4503
46A. KOSTITSYN14:22130:00000:0000
51D. DESHARNAIS16:35933:39830:2300
52M. DARCHE6:25210:00000:2100
60A. PALUSHAJ5:51210:00000:0000
61R. DIAZ17:26512:49000:0900
67M. PACIORETTY17:001163:03000:0200
68Y. WEBER12:27393:57830:0000
72E. COLE16:041143:50830:0000
74A. EMELIN18:09600:00000:0000
75H. GILL13:50390:03004:3803
76P. SUBBAN19:187113:16000:5401
81L. ELLER14:17233:05000:0000


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
11169520000100
24104800000200
3771463000000
4030300000000
Totals2226142083000300






  • Implosion complète de Plekanec. Il réussit habituellement à se tenir debout contre Crosby, mais pas hier soir. C'est une impression plus qu'autre chose, mais il m'a semblé que c'était surtout les ailiers, Gionta et Cammalleri, qui perdaient constamment leurs marques, Plekanec étant incapable de compenser. Après avoir commencé contre Kunitz, Dupuis et Crosby (avec Malkin en surtemps, dieu qu'il étire ses chiffres celui-là) au cours des deux premières périodes, Martin a ramené Pleks contre Neal, Sullivan et Staal en troisième. Rare que ça arrive, mais le trio au complet semblait incapable de rivaliser sur le plan des confrontations physiques.
  • Comme troisième ligne, Staal/Cooke/Kennedy sont très bien, surtout appuyés par Michalek et Martin. Cole, Desharnais et Pacioretty les ont méthodiquement dépecés. Cole a plogué 7 chances de marquer à forces égales et une en avantage numérique (un vol en plein jour de Fleury), Pacioretty n'en a eu *que* deux mais était de toutes les attaques, et Desharnais en maraude, profitant de la panique et du chaos créé par ses deux ailiers dans la défensive adverse pour glisser sur les pourtours de l'enclave, redirigeant la rondelle vers ses ailiers prêts à dégainer... Splendides, tout simplement splendides.
  • Plekanec ayant cassé et Desharnais générant l'essentiel de l'attaque du club, c'est Eller qui, en troisième, est allé au feu contre Crosby. On aurait pu craindre le pire, une implosion similaire à celle de la teigne de Kladno, mais non. C'est un peu pourquoi je soupçonne les ailiers de Pleks. Cherchant désespérément à accrocher créer l'égalité, Bylsma a collé Malkin et Neal à Crosby. Je ne crois pas qu'il y ait assignation plus difficile que celle-là dans la LNH et, en un peu plus de quatre minutes passées en troisième contre Crosby et Malkin, Eller et ses sbires ne leur auront concédé qu'une seule chance de marquer. Les mouvements parfois erratiques d'Eller ne doivent jamais nous faire ignorer la férocité et la constance de ses engagements défensifs. Appuyé par Moen, qui fait carrière dans la LNH sur ce genre d'assignations, on a la base d'un solide troisième trio. Mais c'est l'ajout de Kostitsyn, forgé au feu des assignations de Plekanec au cours des trois dernières saisons, qui rend ce trio si efficace. AKost n'a pas l'agilité des ailiers du top 6 et c'est peut-être ce qui le privera toujours de compter plus de 30 buts, mais il sa vitesse, sa force ont hier fait merveille en replis défensifs. On n'arrête pas Crosby et Malkin, mais ces trois-là les ont ralentis mieux que quiconque. Ils ne produiront probablement jamais beaucoup dans le rôle de leveurs de fonte, mais au moins on a un plan B pour les soirs ou Pleks casse.
  • Martin a tenu la 4e bien serrée contre celle des Penguins et ils ont nettement gagné la bataille. Nokia nous a fait une autre chance de marquer, ce qui est toujours agréable à voir.
  • Collés à Crosby, Gorges et Subban ont fait les frais de l'implosion de Plekanec. Ils sont bons, mais pas à ce point-là.
  • Curieuses assignations pour Gill et Weber. Martin leur a donné des minutes passablement dures en première période pour ensuite les effacer graduellement du tableau, Weber ne jouant presque pas à forces égales en troisième. Chaque passage contre Crosby et Malkin s'est très, très mal passé.
  • Chemin inverse pour Diaz et Emelin, mais Martin les a toujours tenus loin de Crosby et Malkin. Curieux. Diaz me semble un peu perdu, mais c'est peut-être simplement la difficulté des assignations et les chiffres sont flatteurs. Aux chances comme aux TVF, ils ont bien fait, mettant les screws au fond d'alignement de Pittsburgh en prenant leur large part de mises en zone défensive. Vraiment utiles comme troisième duo de défenseurs.

4 commentaires:

Mathieu a dit…

Je suis quand même surpris; c'est beaucoup, beaucoup plus égal que ce que je me serais attendu, surtout avec le Canadien qui mène par 2 buts un bon bout du match. Faut dire que c'était surtout au PP, mais quand même, 14-17 à 5 contre 5 avant la prolongation?

C'est encourageant parce que je commençais à m'inquiéter à la suite du match contre Philadelphie et celui assez médiocre contre la Caroline.

Et le tout parce que Crosby a planté Plekanec et ses sbires. Sinon, le CH sortait gagnant, c'est simple de même. Ou au minimum, on sacrait d'avoir perdu un autre match dominé. Mais bon, c'est pas comme si arrêter Crosby c'était évident. ;)

Reste que je pense que Cammy ne doit pas jouer avec Plekanec, point final. Ce n'est pas un rôle qui convient particulièrement à ses talents. Je me demande si AKost ne serait pas mieux là, si on ne veut pas mettre Pacioretty (ou si Shanahan décide d'en faire un exemple).

Eller qui joue au pompier, et qui fait mieux que Pleks, faut quand même le faire.

Mais faudrait quand même qu'ils se mettent à marquer sur le PP. C'est devenu un peu ridicule franchement, et je vois mal ce qu'il devraient faire pour corriger la situation. Enfin, je suppose qu'il y a le Russe, là, Padkov, qui devrait aider, mais faudrait juste que la petite noire rentre.

En passant, un AUTRE deux matches en deux soirs. Et San José le deuxième match, rien de moins. Cibole, c'est parfaitement ridicule.

Sch a dit…

Et sur le décalage horaire cette fois-ci, et tout de suite après avoir joué un match en après-midi (heure de l'est). Ça aide pas une routine...

Olivier a dit…

@Mathieu: Oui, bon, se sont quand même fait planter, eh? Je pense qu'effectivement, l'utilisation de Cammalleri est le cas le plus préoccupant. On inverse Pleks et Eller? Sais pas trop. Semble que Gomez ne sera pas du voyage dans l'Ouest et que Markov ne faisait pas toutes les "drill" avec contact ce matin. On est donc pris avec ce qu'on a pour un moment.

La suspension me semble inévitable pour Pacioretty. Letang avait la tête basse et il l'a swigné. C'est la vie.

Boudrau et Maurice partis (contre Hunter et Muller; encore des anciens joueurs). Muller n'a pas un grand club entre les mains, mais Hunter est mort de rire; les Caps tirent 55% des TVF avec le score égal, leur seul problème étant les gardiens. Le pedigree de Neurvithj et Vokun me laisse entendre que ça va se tasser.

Mathieu a dit…

@Olivier: Martin n'écartait pas de rentrer Markov mercredi. Il jouait sur la première vague du PP à l'entraînement et dans l'état ou le PP est (dans le genre, on score pas!) je doute qu'il donne des 'reps' à un joueur qui ne jouera pas bientôt.

Quant à se faire planter -- 14-17 en temps règlementaire quand le Canadien a joué avec l'avance? C'est pas si affreux. Mais oui, sortir Cammy du premier trio s'impose. Je pense que d'échanger le 13 et le 67 serait la meilleure option.

J'abonde dans le même sens que toi re: les autres coachs. Hunter va passer pour un sauveur. Muller va peut-être se faire donner le mérite d'avoir relancé Staal.