samedi 26 février 2011

20928: Caroline 3 Montréal 4

Ça semblait parti pour être facile, mais Paul Maurice est un bon entraîneur. Les Hurricanes se sont ajustés en deuxième et la balance du match n'a pas été évidente pour le CH. Quelques buts weirdo pour Auld, dont un splendide cafouillage derrière le filet, mais bon, il n'est pas si pire.

L'arbitrage, je tiens à le souligner, était splendide d'ineptie. Semble que les seules effractions qui soient maintenant sanctionnées sont les accrochages clairs et nets, les bâtons élevés (parfois) et les garrochages de rondelles au-dessus de la baie vitrée. La stupidité des responsables de la "discipline" de la LNH m'étonnera toujours. Pour que le gars se fasse pogner à donner de la marde à l'arbitre qui a donné une pénalité à son pochetron de fils par courriels interposés... Disons que ça ne vaut pas cher la tonne. Le travail des arbitres (qui ont toute ma sympathie) est à l'avenant.

Ceci étant dit, sachez bien que je note un état de fait sans pour autant en conclure que le CH est désavantagé. Au contraire, en fait. Gill et Hamrlik étaient parfaitement indécents à voir aller ce soir, y allant d'obstructions toutes plus nettes les unes que les autres, sous le regard résigné des hommes zébrés.

Si la LNH décide de resserrer les règles d'ici la fin de la saison, avec la défensive qu'on a présentement, c'est râpé.

Scoring Chances for NHL Game Number 20928

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL119:3881323546556881616193036775v5
CAR114:4513153555681415253053774v5
CAR113:37143235757646152630614v5
CAR112:37203544466781616193036775v5
CAR112:36but203544466781616193036775v5
MTL112:1267112135556768420253039715v5
MTL110:3094203544575894416192530365v5
CAR17:46323546757681615263033615v5
MTL16:1513 but131415355568614305359775v5
MTL15:40583557587576941525263033615v5
MTL13:1281 but3235444676811427303353595v5
MTL13:08573235444676811427303353595v5
MTL13:07943235467576811427303353595v5
MTL12:5594355758757694615263061775v5
CAR12:131121356775761619253036775v5
CAR217:07153555586894414203033395v5
MTL215:1013131415203544415253059715v5
MTL214:4914 but131415203544415253059715v5
CAR212:42113544555794616193036775v5
CAR212:37112021354467415253059715v5
CAR210:15355557586894615305971775v5
CAR29:13but112135677576626305361775v5
MTL26:1058355758757694626305361775v5
CAR25:44112035445767620305361775v5
CAR22:0711213568761416253036774v5
CAR316:43355758757694416192530365v5
CAR315:46131415203544615305971775v5
CAR315:35131415203544615305971775v5
MTL314:3281323546757681425263053615v5
MTL313:5567112135677576425263039615v5
CAR310:07131435757646141530534v5
MTL34:53111113142021766163039775v4
MTL33:5346 but1335444658764263033365v4
CAR30:381314152035442526365359775v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ12:47251:40101:2701
13M. CAMMALLERI16:18331:17201:5602
14T. PLEKANEC17:14331:00103:5302
15J. HALPERN15:55340:00001:5701
20J. WISNIEWSKI15:51371:40100:0000
21B. GIONTA14:16231:00102:2701
32T. MOEN11:05510:00002:3601
35A. AULD50:0114140:57108:0004
44R. HAMRLIK16:48580:57100:0000
46A. KOSTITSYN10:30530:57100:0000
55B. SOPEL15:26330:00002:0801
57B. POULIOT8:40440:00000:0000
58D. DESHARNAIS10:26430:17100:0300
67M. PACIORETTY13:05260:40000:0000
68Y. WEBER11:37320:00002:5602
75H. GILL21:04640:00005:0402
76P. SUBBAN19:19841:17205:5203
81L. ELLER10:30530:00000:0000
94T. PYATT9:26440:00001:4100


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1969400000200
2373600000100
3452420000100
4000000000000
Totals1618141420000400



  • On dirait bien que Martin n'a pas essayé de coller Pleks aux patins de qui que ce soit. Ça a donné un match tranquille côté chances, mais d'un pur point de vue esthétique, j'aime bien ce que ce trio donne. Je suppose que Halpern n'est pas l'ailier droit rêvé aux yeux de plusieurs, mais il est droitier et excelle aux mises en jeu. Les trois sbires ont une approche méthodique du jeu, procédant à un découpage systématique de la glace, avançant par étapes au gré des ouvertures et des aptitudes de celui qui transporte la rondelle. C'est ce qui leur permet, sans être gros ou, excepté Pleks, rapides, d'être si souvent premiers sur la rondelle.
  • Les TVF ne sont pas si horribles et les chances sont plutôt pâlottes, mais j'ai trouvé Gomez horrible. J'en suis venu à voir chez Gomez deux approches mutuellement exclusives de son rôle sur la glace. On peut voir rapidement, après deux-trois présences au début du match, lequel du bon ou du mauvais Gomez est en ville ce soir-là.
    • Le bon Gomez est celui qu'on a vu mardi contre les Canucks. Acharné sur ses appuis défensifs, il est omniprésent autour de son gardien de but, toujours à quelques pieds de ses défenseurs, patrouillant essentiellement sous les points de mise en jeu et devant son filet. Par sa vitesse, son sens de l'anticipation et ses talents de passeur, le bon Gomez force ses ailiers à couvrir le haut de la zone défensive et leur permet, lorsqu'il brise l'attaque adverse et s'empare de la rondelle, de détaler à pleine vitesse. Et dieu sait que Gionta et Pacioretty ont de la vitesse à revendre.
    • Le mauvais Gomez a passé pas mal de temps sur la glace depuis le début de l'année 2011. Il traîne en zone offensive, est toujours le dernier à se replier et, une fois le jeu installé en zone défensive, se cantonne à prendre le rôle d'ailier gauche ou droit, selon celui de ses sbires qui se retrouve en fond de zone à faire la job de centre. Ses ailiers, trop souvent, se relaient en couverture défensive de fond de zone et laissent des adversaires ouverts pendant que le 11 attend en haut. Est-ce parce qu'offensivement parlant il connaît une année de misère et cherche à compenser? Toujours est-il, c'est ce Gomez-là qu'on a vu ce soir, ce Gomez-là qui termine ses soirées dans le rouge solide aux chances, même si les TVF n'ont pas l'air trop mauvais. Regardez Kostitsyn et Eller aller par les temps qui courent; ces deux-là, pris avec Gomez qui loafe sur la ligne bleue, avait pourtant l'air de joueurs de la ligue américaine.
  • J'ai trouvé Eller malchanceux. Auld a une crampe au cerveau derrière son filet, tout le monde panique, deux chances et un but. Un peu plus tard, il se replie, couvre son homme, mais la passe dévie sur son patin et glisse au fond du filet. Juste ça. Sinon, les Hurricanes restaient en périphérie jusqu'à ce qu'ils se fassent sortir du territoire du CH. En zone offensive, le Danois et ses deux boeufs ont fait les labours; 5 chances en 10 minutes de jeu, dont trois contre le premier trio de la Caroline. J'aime bien Moen, mais si on descendait Halpern à la droite de ces deux-là (Eller doit rester au centre), ça pourrait faire de sérieuses flammèches. Peut-être Gauthier trouvera-t-il un top-9 supplémentaire d'ici lundi?
  • Ça faisait pitié à Vancouver et Desharnais s'est fait pincer pour deux crochets, mais faut le donner à Pyatt; le gars a encore moins de mains que Moen. Misère humaine, comment fait-il pour rater ces chances? Reste que ça a le mérite de bien mettre en évidence le talent de Desharnais. J'ai dit de Pouliot qu'il est le genre de plomb que Desharnais change en or. La chose vaut aussi pour Pyatt, qui avait l'air d'un joueur générant de l'attaque. Si on surnommait Kovalev l'Artiste, faudrait penser à baptiser Desharnais l'Alchimiste.
  • Martin roulait ses lignes 1-2-3-4 et Maurice jouait avec la composition de ses trios, mais Perry Pearns, lui, avait des confrontations bien identifiées. Gill et Subban ont terminé largement dans le vert contre la première ligne des 'Canes. C'était sans Staal, mais quand même. Subban a dû péter un score en matière de temps de possession. C'est pur plaisir que de le voir établir, match par match, une approche du transport de rondelle, tricotant des collets autour de son filet pour enfarger ses poursuivants, usant de la largeur de la glace en zone neutre tout en demeurant loin des bandes, usant avec toujours plus de parcimonie de ses formidables accélérations... C'est un style bien personnel qu'il est en train de se tailler, un style qui démontre que le plus grand talent de ce joueur reste encore son intelligence. Markov et Subban, 25 minutes par match pendant 70 matchs... Ça serait pornographique.
  • Tiens, Braincramp Wisniewski s'est pointé le bout du nez ce soir... S'est fait contourner comme un cône au moins deux fois, quelques passes arrières tout croche... Hamrlik semblait en avoir son tas. Martin avait d'ailleurs décidé de donner un break au gros Tchèque; Plekanec tenait la pointe avec Wiz sur le jeu de puissance et Sopel a pris le collier en défensive.
  • Sopel est probablement meilleur que Mara au total et Weber est meilleur que Mara même sur son mauvais côté. N'empêche, Sopel semblait pensif; un peux dur de voir ce qu'il a dans le ventre. Semble que Wisniewski soit habitué à jouer à gauche... Weber avec Hamrlik à forces égales? Je spécule, bien entendu. C'est probablement trop tôt pour le kid. N'est pas Subban qui veut.

vendredi 25 février 2011

20911: Toronto 5 Montréal 4

Toronto n'a pas commencé très fort, mais après qu'ils eurent mis trois buts en rafales, leur capacité à obstruer le centre de leur zone m'a impressionné. Le CH a répondu dans les normes; pas de jeu fancy, tout le monde a travaillé à la hache en avant du filet. Malheureusement, ça n'a pas marché.

Quoi que ça tiennes en les circonstances, la défensive fait quand même pitié sur papier. Pas trop certain de ce que Sopel va apporter. De plus, c'est un droitier; il prend la place de Weber? M'enfin, on verra.

Sur le but de Pacioretty en 3e, Martin a mis 5 attaquants sur la mise en zone offensive: le trio de Pleks avec Pacioretty et Gionta. Pedal to the metal. J'ai bien aimé. Mais il n'y avait plus grand-chose à faire après ça.

Scoring Chances for NHL Game Number 20911

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL116:1881203544677681319343742815v5
MTL114:5458355358677576311343746595v5
MTL114:1844 but131415203544311343746595v5
TOR112:03but1432357576319343742814v5
MTL111:0613132235535868311344659845v5
TOR110:23131415357576216343641845v5
TOR19:50203235444681219233442815v5
TOR17:58but1432354468319343742814v5
TOR17:26112135677576216343641845v5
TOR17:00but20354453575829183436845v5
MTL16:2914131415223168811233437465v5
MTL16:2815131415223168811233437465v5
MTL15:5015131415223168811233437465v5
TOR14:04112021314467319344259815v5
TOR11:47223153575876816344159845v5
MTL11:3557223153575876816344159845v5
TOR10:3414314458681623343641844v5
MTL10:101414314458681623343641844v5
TOR219:551121317576319343642814v5
MTL216:2013 but131431444676893442595v4
MTL215:5920 but1120213144582113436375v4
TOR211:351131327576319343742814v5
TOR211:31but1131327576319343742814v5
TOR28:291121317576319343742814v5
MTL21:3867112131677576319344259815v5
MTL20:3813131415314476319345981845v5
TOR317:551314203144462343746595v4
MTL317:1046131420314446393436425v4
TOR315:46113132676875819233442815v5
TOR315:35but113132676875819233442815v5
TOR313:401521223116233436843v4
TOR312:5914212231751619233436844v5
TOR312:5714212231751619233436844v5
MTL310:1121112021314467211343637465v5
MTL36:4144112021314467219344259815v5
MTL35:1621112021314458393436425v4
MTL33:1644141520314467316343641475v5
MTL32:401313141520216729183437595v5
MTL32:3967 but13141520216729183437595v5
TOR31:0611202131676839343746595v5
TOR30:02131421316876216343642815v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ13:25354:08202:3404
13M. CAMMALLERI15:13824:51212:1100
14T. PLEKANEC14:28824:11213:5615
15J. HALPERN13:25810:00003:1201
20J. WISNIEWSKI18:29746:35310:0000
21B. GIONTA12:34543:53203:1005
22P. MARA10:36510:00000:5403
31C. PRICE32:32966:57417:2218
32T. MOEN7:27030:00002:4604
35A. AULD9:19441:22002:2102
44R. HAMRLIK19:43636:35412:1512
46A. KOSTITSYN8:47013:46210:0000
53R. WHITE6:16320:00000:0000
57B. POULIOT6:02120:00000:0000
58D. DESHARNAIS6:09322:07200:3711
67M. PACIORETTY12:42852:01000:0000
68Y. WEBER13:52441:07003:1512
75H. GILL9:54240:00005:5707
76P. SUBBAN12:01542:21106:3405
81L. ELLER7:11110:00000:0000


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1998600001300
2442020000400
3785421000300
4000000000000
Totals20211510410011000




  • Fallait pas que Wilson échappe le fond de son alignement contre Pleks, encore moins que Schenn et Gunnarsson restent sur le banc quand le premier trio du CH embarquait, parce que ça virait en boucherie. Contre le premier 5 des Leafs, par contre, ils n'ont pas réussi à faire sauter le loquet. Embêtant. J'aime bien ce que je vois de ce trio, mais faudra voir s'ils peuvent faire autre chose que jouer neutre contre les meilleurs.
  • Drôle de match pour Gomez. Pas toujours hermétique en défensive (Grabovski lui a donné du trouble) mais je pense que les différences entre lui et ses compagnons de lignes indiquent que les gars ont eu du trouble sur les changements de lignes. Ça et Gomez a complètement échappé le devant du filet sur le 5e but des Leafs.
  • Eller, Moen et AKost ont fait ça très low-event. Pas beaucoup de TVF, pas beaucoup de chances. Sachant qu'ils ont passé autant de temps contre Grabovski que contre Boyle, faut voir ça comme un point positif.
  • Desharnais s'est fait pincer sur le 3e but des Leafs... Pouliot était en retard, mais c'était la faute de Pacioretty qui n'en finissait plus de revenir au banc après s'être fait frapper. White et Desharnais, eux, sont partis sur le même joueur en même temps, laissant Lebda bien seul devant Auld. Dommage. Je les ai trouvés plus confus en défensive de manière générale. Pour Pouliot, c'est attendu, hélas. Pour les deux autres, c'est le métier qui rentre. On verra combien de temps ça dure.
  • Gill et Subban ont fait ce qu'ils ont pu contre Grabovski, mais ça allait vite. Pas sûr que Gill est ben ben en forme présentement. Subban a été égal à lui-même. Faudra sacrifier un veau pour célébrer son arrivée... Je suggère Grabovski. Ça ferait plaisir à Subban, je pense.
  • Hamrlik et Wisniewski ont pris beaucoup de mise en zone offensive et ont joué beaucoup, beaucoup, beaucoup. Hamr avait Kessel dans la face et ça s'est bien passé. Wisniewski prend beaucoup de risques à l'attaque, mais c'est son job et j'apprécie beaucoup ce qu'il fait. Le système de l'équipe lui permet de le faire.
  • Weber et Mara sont tenus loin de la circulation lourde, plus Mara que Weber en fait. On comprend ça. Le peu de temps passé contre le top-6 des Leafs a été pénible. La vraie question: Sopel peut-il jouer à gauche? Parce que je ne peux pas croire que Weber saute son tour avant Mara. J'aime bien Paul, il est agressif et méchant. Mais il est poche.

mercredi 23 février 2011

20901: Montréal 3 Vancouver 2

Ouééééééé!

On fait la vague!

[Mes 12 fidèles lecteurs, à des moments épars dans les 24 prochaines heures, font un move de vague tout seuls devant leurs ordis].

Les Canucks ont dû les prendre à la légère, parce que sinon, c'est qu'ils ne sont peut-être pas si forts à forces égales (leur jeu de puissance est formidable, faut le dire). À moins que ce ne soit le CH qui... serait peut-être une des très bonnes équipes de la ligue à forces égales?

Ça doit être la fatigue qui me fait écrire des âneries pareilles.

Anyway. Le fait est que le CH a bien failli se faire pincer. Ils ont outrancièrement dominé les Canucks en première, qui n'ont sauvé leur peau qu'en multipliant les prises de l'ourse devant Luongo. Le CH en a déduit que c'était le free for all et que par conséquent, hein, on y va les gars! Évidemment, c'était simplement que ces deux arbitres-là en particulier, ce jour-là en particulier, dans cette période-là en particulier, n'avaient pas appelé quelques prises de l'ourse en particulier. Probablement parce que ça allait trop vite pour eux. Z'ont fini par reprendre le beat et le CH, en accordant 4 jeu de puissances aux Canucks (dont un 5 contre 3) en 12 minutes de jeu ont bien failli y laisser leur belle avance.

Ça a permis de bien voir à quel point le nouvel agencement des trios était équilibré. Le désavantage numérique désarticule les lignes et en deuxième le CH a eu besoin d'au moins 4 chiffres à forces égales avant que tout le monde raligne ses skis. Après ça, ils ont repris le contrôle jusqu'au garbage time.

Les tableaux sur les confrontations de trios sont un peu weird, parce que Vigneault a changé ses matchups en deuxième. Ça n'a pas super bien fonctionné, y'a juste Malhotra qui faisait son travail. Plutôt fourrant, quand tu tire de l'arrière.

Pour une fois que ça arrive au gars d'à côté, Martin devait bien se marrer.

Scoring Chances for NHL Game Number 20901

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL118:43211120213144671451422335v5
VAN116:26112131446768113182729365v5
MTL114:301413143146687614514215v4
MTL113:5558 but223153575875118222629335v5
MTL112:48761121316775761261721265v5
MTL112:4721 but1121316775761261721265v5
MTL110:55211121316775761261422335v5
MTL110:54672021314467811261422335v5
MTL110:13322031324446811451721265v5
MTL17:57442031324446811261721265v5
VAN16:5713141520314415172226335v5
VAN16:31142131757615172226334v5
VAN14:3322315357586812131518385v5
VAN14:3222315357586812131518385v5
VAN13:42143132757615172226334v5
VAN12:52142131757615172226334v5
MTL219:201111202131446712627365v4
VAN216:34but143132446815172226334v5
VAN213:261122314667681241333365v5
VAN212:182031324446811461721265v5
VAN212:003153575875761251422335v5
VAN210:00112122316768117182126295v5
MTL29:2546 but203132444681117182126295v5
MTL27:12131314152031441251422335v5
MTL23:10211314202131441461721265v5
VAN20:101431757615172226333v5
VAN20:051431757615172226333v5
VAN318:55but112131757615172226334v5
MTL317:461111202131446712617215v4
MTL316:361413142031444612621365v4
VAN314:391522313275811262226335v5
VAN313:421120213144671451721365v5
MTL312:27463132467576811261422335v5
VAN39:331115203144671261422335v5
MTL38:13211121223167681461327365v5
VAN32:1513141531757615141729335v5
VAN31:441120213144671261721265v5
MTL31:26671120213144671261721265v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ12:19663:14202:0301
13M. CAMMALLERI14:47222:41200:0200
14T. PLEKANEC14:46222:41205:5104
15J. HALPERN14:25140:00000:5400
20J. WISNIEWSKI14:37854:07300:0000
21B. GIONTA11:43843:14203:3803
22P. MARA11:27250:01000:3500
31C. PRICE44:2814136:00408:5505
32T. MOEN13:04420:00005:0802
44R. HAMRLIK15:25864:30302:0401
46A. KOSTITSYN12:25422:41200:0000
53R. WHITE5:38130:05000:0700
57B. POULIOT4:51130:05000:0000
58D. DESHARNAIS4:49130:05000:0700
67M. PACIORETTY11:59763:14200:0000
68Y. WEBER11:06151:30102:3901
75H. GILL18:55530:05006:1604
76P. SUBBAN17:37421:47106:1604
81L. ELLER12:27520:00000:0000


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1978410000300
2473410000102
3563520000100
4000000000000
Totals1820141340000502



  • Pleks était pris avec Malhotra en première. Ce dernier est un inconnu sur la côte Est, mais c'est un des excellents centres défensifs de la ligue. Pas beaucoup de types comme lui, en fait, c'est un centre défensif old school, pas d'attaque, mais tu le mets contre Pleks, Cammalleri et Halpern et les trois ont de la misère à tenter un tir vers le filet en une période de jeu. Vigneault a un peu paniqué et a décidé de plutôt mettre les Sedin contre Pleks à partir de la deuxième. Les jumeaux n'ont pas fait grand-chose à forces égales. En avantage numérique, par contre... Oyoyoyoye, comme dirait l'autre.
  • Gomez avait les Sedin sur le dos pour commencer et ça a fait ressortir le bon Scott. Gomez joue trop souvent comme un mauvais ailier; en bon franglais, il loafe. Mais, des fois (et toujours en série), il décide de revenir à ce qu'il a appris au New Jersey et alors il prend le contrôle du fond de son territoire. C'est précisément ce qu'il a fait tout au long du match et, en première, les Sedins n'ont pas pu placer un mot. Dans le sene de pas une chance de marquer (le trio de Gomez leur en a collé 3) et pas un tir tenté vers Price (4 par le 11 et ses sbires). Et toc. Je pense que c'est pourquoi Vigneault s'est mis à chambouler ses assignations. Gomez a ramassé Malhotra en deuxième et Kesler en troisième. J'ai souvent chialé contre Gomez parce qu'il en donnait autant qu'il en prenait. C'était encore le cas ce soir, mais le contexte, les tâches à accomplir étaient totalement différentes. Pas de Cogliano en vue chez les Canucks et gros match du #11.
  • Un jour, à force d'évidences, le monde va arrêter avec ces idioties d'Andrei Kostitsyn relégué sur la 4e ligne parce qu'il ne joue pas avec Gomez ou Pleks. Martin va faire ça en novembre, mais jamais au grand jamais une fois le Nouvel An passé. Il n'est pas con. Anyway, Eller, AKost et Moen se sont retrouvé contre Kesler en première et en deuxième, une grosse commande s'il en est. En troisième? Ils ont joué principalement contre les Sedin. Juste ça. Ces trois-là ont eu la présence la plus importante du match, en deuxième. Le CH venait enfin de terminer ses désavantages numériques, mais les Canucks profitaient encore du désalignement des trios, collant 4 chances de 13:26 à 10:00. Arrivent Eller et ses sbires, qui collent le très beau but d'Akost au trio de Kesler. Martin les renvoie immédiatement et Vigneault (qui a le dernier changement) réplique avec les Sedin. Ces derniers vont coller Eller dans sa zone et le 3e trio du CH va avoir besoin de deux dégagements refusés et de 1m20 secondes pour se dépêtrer de tout ça, ce qu'ils feront sans donner de tir vers le filet aux Cancuks. Ajoutons à ça qu'AKost est clairement plus à l'aise contre des défenseurs de second plan et je pense qu'on va revoir les mêmes lignes pour encore quelques matchs.
  • J'étais nerveux chaque fois que Desharnais-Pouliot-White sortait prendre l'air. Martin a joué gagnant, Desharnais marquant le premier but du match (contre les Sedin, juste ça). Mais on voit qu'il tentait surtout de l'opposer au 4e trio adverse. Or, ce trio-là (qui comprendrait, selon la LNH, un certain "Victor Oreskovich") ne joue jamais. Martin a continué à rouler épisodiquement les dés en les envoyant, mais la pénalité extraordinairement épaisse du Grand Veau à comme qui dirait mis fin au niaisage.
  • Hamrlik et Wisniewski étaient de garde contre Kesler, ce qui n'a probablement pas nui à la performance d'Eller. Je les ai trouvés incisifs et Wisniewski semble ne plus souffrir de crampes au cerveau depuis qu'il a mangé une puck dans la face. Ben coudon.
  • Gill et Subban couraient après les Sedin. En fait, Subban courait après les Sedin. Gill est plutôt du genre à dériver. Mais comme nous sommes à la mi-février, on le laisse maintenant faire de l'obstruction en toute impunité. Je l'ai souligné au mois de décembre: on peut râler contre l'arbitrage, mais le relâchement des règles a principalement porté sur l'obstruction, ce qui donne beaucoup de cartouches supplémentaires à de vieux truands comme Gill et Hamrlik.
  • Ça allait vite pour Mara et Weber. Le kid a fait une très belle passe sur la palette d'un Canucks en plein dans l'enclave en première. Le métier qui rentre, etc etc etc. Mara, ben c'est Mara. Y'a pas grand-chose à dire, si ce n'est que sa barbe des séries doit être proprement formidable.