lundi 28 novembre 2011

20331: Pittsburgh 4 (P) Montréal 3

On ne dirait pas comme ça, mais je pense que c'était un beau duel de gardiens. Price, surtout, s'est fait allègrement poivrer. Quand même, ils n'ont jamais eu l'avantage du jeu. On prend le point et on s'en va dans l'ouest avec.

Au fait, toujours pas de buts en désavantage numérique? Wow. C'est un plaisir de les regarder aller; Pittsburgh, imaginez, ont eu autant de chances de marquer en désavantage numérique (3 en 6:48) qu'en avantage numérique (4:47, 3 chances de marquer). Neal, Crosby, Malkin, Letang. Pas mal.

Ils ont contrôlé le jeu en première, mais après ça l'a complètement échappée en deuxième. J'ai bien cru que Price avait réussi à voler le match lorsque je les ai vus poivrer Fleury sur le premier jeu de puissance en troisième, mais hélas... Les Penguins leur en ont mis toute une aux TVF. Pas des pieds de céleris, le Pittsburgh.

Scoring Chances for NHL Game Number 20331

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
PIT119:411314212631761429445871875v5
PIT119:40but1314212631761429445871875v5
MTL119:097231516768727547112429485v5
MTL118:1332 but26313246768125182629715v5
PIT118:01131421263176914294458875v5
PIT116:18143132757627182971874v5
MTL114:5972315167727476411142944485v5
MTL114:071515315260617425272945465v5
PIT113:011314213168754791429875v5
MTL112:267226315167727647112429485v5
MTL112:2367 but31516167727447112429485v5
MTL110:5752153152606174527294546585v5
PIT19:081314316872754791429875v5
MTL17:15131314315168724112729445v4
MTL16:25721314315168724112729445v4
MTL13:087231516768727547112426295v5
MTL13:066731516768727547112426295v5
PIT218:271314212631764791429875v5
PIT217:0315315260687525272945465v5
PIT214:162631324676811826294458715v5
PIT212:231314212631764791429875v5
PIT29:2715316768727547142971875v5
MTL28:5372 but26315167727647112429485v5
PIT28:0914263132751826295871874v5
PIT27:2214263132751826295871874v5
PIT25:4131516167727627111429485v5
MTL24:5372316772747681411142944485v5
PIT23:21but1314213168752792429875v5
PIT22:43263132467681718295871875v5
MTL22:3251315161677274411142629445v5
MTL20:2772213161677276224294458875v5
MTL316:45131314315168724242729445v4
MTL316:43511314315168724242729445v4
MTL316:42511314315168724242729445v4
MTL316:40681314315168724242729445v4
MTL316:37681314315168724242729445v4
MTL316:25681314315168724142944875v4
PIT316:051314315168724142944875v4
PIT313:1026313246768125182971875v5
PIT312:351314315168724112429445v4
PIT312:321314315168724112429445v4
PIT34:31but131421316875211294448715v5
MTL33:325126315167727629242946585v5
PIT33:1826315167727629242946585v5
PIT32:1013142126317657142971875v5
PIT43:083151676875591829584v4
PIT42:562131676875591829584v4
PIT42:51but2131676875591829584v4


#PlayerEVPPSH
13M. CAMMALLERI12:170103:45830:0000
14T. PLEKANEC12:410103:29833:2403
15P. NOKELAINEN6:37220:00001:0000
21B. GIONTA11:581113:02000:3900
26J. GORGES20:254100:02003:5302
31C. PRICE50:3414206:48834:4703
32T. MOEN13:47130:00003:4503
46A. KOSTITSYN14:22130:00000:0000
51D. DESHARNAIS16:35933:39830:2300
52M. DARCHE6:25210:00000:2100
60A. PALUSHAJ5:51210:00000:0000
61R. DIAZ17:26512:49000:0900
67M. PACIORETTY17:001163:03000:0200
68Y. WEBER12:27393:57830:0000
72E. COLE16:041143:50830:0000
74A. EMELIN18:09600:00000:0000
75H. GILL13:50390:03004:3803
76P. SUBBAN19:187113:16000:5401
81L. ELLER14:17233:05000:0000


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
11169520000100
24104800000200
3771463000000
4030300000000
Totals2226142083000300






  • Implosion complète de Plekanec. Il réussit habituellement à se tenir debout contre Crosby, mais pas hier soir. C'est une impression plus qu'autre chose, mais il m'a semblé que c'était surtout les ailiers, Gionta et Cammalleri, qui perdaient constamment leurs marques, Plekanec étant incapable de compenser. Après avoir commencé contre Kunitz, Dupuis et Crosby (avec Malkin en surtemps, dieu qu'il étire ses chiffres celui-là) au cours des deux premières périodes, Martin a ramené Pleks contre Neal, Sullivan et Staal en troisième. Rare que ça arrive, mais le trio au complet semblait incapable de rivaliser sur le plan des confrontations physiques.
  • Comme troisième ligne, Staal/Cooke/Kennedy sont très bien, surtout appuyés par Michalek et Martin. Cole, Desharnais et Pacioretty les ont méthodiquement dépecés. Cole a plogué 7 chances de marquer à forces égales et une en avantage numérique (un vol en plein jour de Fleury), Pacioretty n'en a eu *que* deux mais était de toutes les attaques, et Desharnais en maraude, profitant de la panique et du chaos créé par ses deux ailiers dans la défensive adverse pour glisser sur les pourtours de l'enclave, redirigeant la rondelle vers ses ailiers prêts à dégainer... Splendides, tout simplement splendides.
  • Plekanec ayant cassé et Desharnais générant l'essentiel de l'attaque du club, c'est Eller qui, en troisième, est allé au feu contre Crosby. On aurait pu craindre le pire, une implosion similaire à celle de la teigne de Kladno, mais non. C'est un peu pourquoi je soupçonne les ailiers de Pleks. Cherchant désespérément à accrocher créer l'égalité, Bylsma a collé Malkin et Neal à Crosby. Je ne crois pas qu'il y ait assignation plus difficile que celle-là dans la LNH et, en un peu plus de quatre minutes passées en troisième contre Crosby et Malkin, Eller et ses sbires ne leur auront concédé qu'une seule chance de marquer. Les mouvements parfois erratiques d'Eller ne doivent jamais nous faire ignorer la férocité et la constance de ses engagements défensifs. Appuyé par Moen, qui fait carrière dans la LNH sur ce genre d'assignations, on a la base d'un solide troisième trio. Mais c'est l'ajout de Kostitsyn, forgé au feu des assignations de Plekanec au cours des trois dernières saisons, qui rend ce trio si efficace. AKost n'a pas l'agilité des ailiers du top 6 et c'est peut-être ce qui le privera toujours de compter plus de 30 buts, mais il sa vitesse, sa force ont hier fait merveille en replis défensifs. On n'arrête pas Crosby et Malkin, mais ces trois-là les ont ralentis mieux que quiconque. Ils ne produiront probablement jamais beaucoup dans le rôle de leveurs de fonte, mais au moins on a un plan B pour les soirs ou Pleks casse.
  • Martin a tenu la 4e bien serrée contre celle des Penguins et ils ont nettement gagné la bataille. Nokia nous a fait une autre chance de marquer, ce qui est toujours agréable à voir.
  • Collés à Crosby, Gorges et Subban ont fait les frais de l'implosion de Plekanec. Ils sont bons, mais pas à ce point-là.
  • Curieuses assignations pour Gill et Weber. Martin leur a donné des minutes passablement dures en première période pour ensuite les effacer graduellement du tableau, Weber ne jouant presque pas à forces égales en troisième. Chaque passage contre Crosby et Malkin s'est très, très mal passé.
  • Chemin inverse pour Diaz et Emelin, mais Martin les a toujours tenus loin de Crosby et Malkin. Curieux. Diaz me semble un peu perdu, mais c'est peut-être simplement la difficulté des assignations et les chiffres sont flatteurs. Aux chances comme aux TVF, ils ont bien fait, mettant les screws au fond d'alignement de Pittsburgh en prenant leur large part de mises en zone défensive. Vraiment utiles comme troisième duo de défenseurs.

vendredi 25 novembre 2011

20315: Montréal 1 Philadelphie 3

Ergh.


Scoring Chances for NHL Game Number 20315

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL19:50211421316768815272835445v4
MTL19:25211421316768815142435445v4
MTL19:24211421316768815142435445v4
PHI19:1614213167688114242535415v4
MTL15:5974213151677476615243541485v5
MTL12:58811314213176815152835445v4
MTL11:4715 but1526313260751725273536415v5
PHI219:3115212631751417283544934v5
PHI219:2915212631751417283544934v5
PHI217:541431515261761924253541485v5
PHI215:40263132677681614252935455v5
PHI215:181314315168725272835445v4
MTL214:022121316167768124252735415v4
PHI211:33131431617274517273536445v5
PHI29:272131516167741928354143935v5
MTL28:32511314315172765242735445v4
PHI26:50but152631326075619252835935v5
MTL25:47721314316172741924283541445v5
PHI25:28131431617274519243544485v5
PHI22:16but213161676881527283544935v5
PHI20:07but142126313276519283544935v5
PHI316:052631516772761417253536415v5
PHI39:32131421316174514242527355v5
PHI38:18212631751928354448933v5
PHI37:32212631751928354448933v5
PHI37:2514212631751928354448934v5
PHI37:1514212631751928354448934v5
MTL36:1672131431687274519283544935v5
MTL36:1572131431687274519283544935v5
PHI35:12213151626776519283544935v5
MTL32:1414131421316176514172527355v5
PHI31:581314213161761417252735445v5
PHI31:571314213161761417252735445v5
MTL30:21671321516772762728354144485v5


#PlayerEVPPSH
13M. CAMMALLERI15:02554:55210:2900
14T. PLEKANEC14:31474:44521:2602
15P. NOKELAINEN6:59110:03001:5302
21B. GIONTA15:56375:41512:0004
26J. GORGES14:22141:02002:5104
31C. PRICE42:5061310:00624:3804
32T. MOEN11:45130:17002:0300
51D. DESHARNAIS14:03244:07110:2500
52M. DARCHE8:48010:01000:0600
60A. PALUSHAJ5:20110:03000:0000
61R. DIAZ13:24283:38101:4700
62F. ST-DENIS3:21010:00000:0000
67M. PACIORETTY15:03254:48410:0000
68Y. WEBER12:20215:03320:0000
72E. COLE13:51434:15110:0000
74A. EMELIN15:24440:01000:0000
75H. GILL12:52110:02002:4104
76P. SUBBAN17:12375:30301:5700
81L. ELLER9:03025:50510:5400


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1612041000000
23111821000200
3494500000202
4000000000000
Totals132171362000402





  • Plekanec contrôlait Giroux en première, appuyé de Gorges et Subban. Laviolette a constaté la chose et s'est permis une mesquinerie en deuxième, envoyant Talbot et Simmonds contre Pleks. Ceux-là leur ont fait une tonne de trouble, et Giroux en a profité pour se ballade plus librement contre le reste de l'alignement.
  • Desharnais, au total, a réchappé ses décomptes en troisième, mais il a relativement tenu le coup lorsque serré sur Giroux en deuxième, n'étant sur la glace que pour une chance du rouquin, l'autre accordée étant au tri de Brière. Je doute que Martin souhaitait ce matchup, mais 
  • Eller a bien fait ce qu'il a pu, mais Moen et Darche, c'est un peu lourd à traîner pour lui. Brière ne l'a pas trop plogué, mais il n'a jamais généré de possession en zone adverse non plus.
  • Martin a laissé Nokelainen contre Giroux en deuxième. Mise en jeu en zone neutre, remportée par Giroux, quelques secondes plus tard tir dans la foule (dans le filet protecteur, en fait). Martin laisse Nokia contre Giroux pour la mise en zone défensive, six secondes plus tard, but égalisateur. Y'a rien  j'hais plus que lorsqu'un coach décide qu'il a un "homme de confiance sur le 4e trio". Le gars ne s'appelle pas Malhotra? Sors-le de là, cibole.
  • Sitôt que Laviolette a tenu Giroux loin de Pleks, Subban et Gorges ont commencé à avoir du trouble, absent, semble-t-il, un autre trio du CH capable de suivre le rouquin avec constance. Bah.
  • Diaz et Emelin ont eu l'air bien en première, mais ont complètement implosé par la suite. La troisième des Flyers leur a fait des soucis (même appuyés par Pleks!) et les brefs passages de Giroux sur leur chiffre ne se sont pas mieux déroulés. Diaz m'a semblé particulièrement confus.
  • Weber a merdé sur le jeu de puissance en début de match et Martin, encore une fois, a fait le con. Retiré de la première vague, Weber a flagossé un peu avec Diaz pendant que Pleks et Subban se cherchaient le long de la ligne bleue. Lâche le kid et essaye de garder la 4e loin de la zone défensive, ok coach? À forces égales, c'était simple et respectable.

mercredi 23 novembre 2011

20305: Montréal 4 (F) Caroline 3

Esthétiquement parlant, c'était laid comme une paire de couilles sur un lampadaire.

Dans le détail des chiffres, c'est plus intéressant. Mais y'a un point important à considérer: aux TVF comme aux chances de marquer, le club s'est tassé en troisième période. Fâcheux hasard.

Scoring Chances for NHL Game Number 20305

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
CAR119:28but1314213161741516192830445v5
CAR114:01but1314212631761328303742445v5
MTL19:4632112131326174412153051535v5
MTL19:4432112131326174412153051535v5
MTL16:4867263151606776423303651595v5
MTL16:05751121313268751215283044535v5
MTL14:0432112126313276412153051535v5
CAR12:05263151606776412153051535v5
MTL11:0068112131326875412153051535v5
MTL218:515113143151687219283037445v4
CAR218:35315161677276562330365v4
MTL217:5721111321316176561230595v4
MTL214:41671121316775761215283044535v5
MTL211:11131321317475412153051534v5
MTL210:5481 but1431617481412153051594v5
CAR218:29315161677276562330365v4
CAR29:161321315168751619283039445v5
CAR29:101321315168751619283039445v5
MTL29:00211321315168752830373942445v5
MTL25:2113131431516872561630395v4
CAR25:0713143151687212283036445v4
CAR24:5813143151687212283036445v4
CAR22:581521317576423303651594v5
CAR22:0913316176811215283044534v5
MTL319:3413 but1314263172761619283039445v5
MTL318:06813132526875812328303644595v5
CAR316:43but2131516167741619283039445v5
MTL316:226721263151677656121530535v5
MTL315:2332 but153132687581423303651595v5
MTL314:48721314316172741619283039445v5
CAR314:202131516167741215283044535v5
MTL311:5867213151616774616193039515v5
MTL311:3521213151677476616193039515v5
CAR310:4915263132768145121523305v5
CAR39:362131516167741619283044595v5
MTL39:2667213151616774616193039515v5
CAR37:461314263172761215283044535v5
CAR37:22213151616774623303651595v5
CAR34:1626313252768145162330595v5
CAR34:1526313252768145162330595v5
CAR33:141314316872751215283044535v5
CAR32:01212631516776623303651595v5
CAR44:01131426317616283036444v4
MTL42:21262126317276461530594v4
CAR41:33131431747612283044594v4
MTL40:2221212631687228303644534v4
CAR40:04212631687212162830444v4


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ9:08603:03100:2000
13M. CAMMALLERI17:20383:48321:4911
14T. PLEKANEC15:44262:55222:4410
15P. NOKELAINEN7:39110:00002:3701
21B. GIONTA17:3313102:48103:3511
26J. GORGES20:00690:00004:0200
31C. PRICE52:1618185:20347:2422
32T. MOEN13:57730:01001:3800
51D. DESHARNAIS14:06682:16240:0000
52M. DARCHE9:36120:00000:3300
60A. PALUSHAJ4:38110:00000:0000
61R. DIAZ15:03551:47122:1611
67M. PACIORETTY13:57661:32020:0000
68Y. WEBER16:36643:10220:0400
72E. COLE16:23432:31240:0000
74A. EMELIN16:33660:00000:3520
75H. GILL16:48630:01005:0811
76P. SUBBAN19:39792:26122:4302
81L. ELLER11:00230:22001:3211


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1636300000000
2782234002200
381081000000000
4232300000000
Totals2324181834002200






  • Maurice semblait déterminé à coller Sutter, Dwyer et Tlusty aux basques de Plekanec et ça semble avoir marché, Pleks n'a jamais semblé à l'aise. Jamais embarrassé (sauf sur le premier but, ergh), mais neutralisé dans la mesure où il a peu menacé à l'attaque et n'a pu servir à neutraliser les meilleurs adversaires.
  • Ça vaut la peine de regarder le détail des chiffres des principaux centres des deux côtés pour comprendre ce qui s'est passé ici. En gros, Martin a rapidement réalisé que Cole/Desharnais/Pacioretty étaient collés avec Staal. Pas bon. D'où le switch-a-roo qui a suivi le deuxième but: Palushaj a monté avec Desharnais, Eller est descendu centrer la 4e, Cole est monté avec Pleks et Gionta est allé rejoindre son vieux pote. Desharnais, lui, s'est alors trouvé confronté à Jokinen, un adversaire plus à sa mesure. Ça s'est quand même plus ou moins bien passé, surtout en troisième, alors que la disparition de Gomez a envoyé Staal contre Pleks et le gros Sutter contre DD, qui n'était juste pas sur la coche défensivement. Il a quand même échangé coup pour coup aux chances, ce qui est mieux que rien. Pacioretty, faut le dire, en avait son tas des pénalités épaisses et semblait en mission. Mais ça rentrait pô.
  • Parti pour couvrir Jokinen, Martin a rapidement demandé à Gomez de jouer les pompiers. Sans faute contre Staal, puis disparition en 3e. Misère. Eller a eu sa chance au centre (beau but sur le PK, au fait) et AKost revient samedi, semble-t-il. Reste que si Gomez est hors-jeu pour un bout, on se retrouve avec Weber à l'attaque et Saint-Denis à la défense contre les Flyers. Misère.
  • Palushaj devait vraiment être content d'aller se ballader avec Pacioretty et Desharnais, mais ça a duré le temps des roses. Darche semble plutôt inefficient par les temps qui courent, mais je soupçonne que c'est principalement dû au fait que Martin ne le graisse plus de mises en zone offensive. Le vieux 52 ne contribuera pas significativement en attaque autrement, mais il reste utile, Martin lui donne ses chiffres en désavantage.
  • La 3e a été pénible aux décomptes pour Gorges et Subban mais je ne les ai pas trouvés si mal à l'oeil nu. Le gros Ponikarovski (si les 'Canes le laissent partir, je le prendrais bien, lui) leur a marché dessus pendant quelques minutes, mais sinon ça a tenu.
  • Je ne sais pas pourquoi je les ai mis comme deuxième duo: ils ont été tenus loin de Staal et se sont fort honorablement chargés du trio de Sutter. Ben sauf sur le but en 3e.
  • Gill pompait l'huile, mais ça veut généralement dire qu'il en a par-dessus la tête aux assignations. Assiter PK/Gorges dans la couverture de Staal aidé de Weber, c'était un peu mean de la part de Martin, me semble. Mais bon, Emelin et Diaz auraient probablement fait pire. Le gros russe n'a pas encore mangé le lunch de grand-papa Gill, s'pas?