mardi 31 janvier 2012

20741: Buffalo 3 Montréal 1

Lindy Ruff est un foutu bon coach.

Il a vu Randy insister sur les confrontations entre avants et s'est donc concentré à coller les bons défenseurs aux bons endroits. Qui plus est, après 10 minutes en première, les Sabres ont manifestement pigé que le CH pratiquait désormais un échec avant à deux joueurs. Entendre par là qu'ils sont souvent deux en arrière du filet et un directement devant. Ce genre de tactique n'est plus, à ma connaissance, beaucoup utilisé dans la LNH. De ce que j'en comprends (et je serais curieux de savoir ce que d'autres en pensent), le rôle défensif des avants est maintenant tellement important que ce genre de tactique expose essentiellement l'équipe qui la pratique à des revirements et des surnombres à répétitions.

C'est ce qu'on a vu ce soir, alors que les Sabres ont collé, quoi, une dizaine de 3 contre 2 au CH? Aux chances comme aux TVF, ça n'a jamais été proche. Regrettable.

Scoring Chances for NHL Game Number 20741

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL116:5367315161677275910262930575v5
MTL116:5267 but315161677275910262930575v5
BUF113:2826315167727639242629305v5
BUF113:01111422273161321304244635v5
MTL111:33813145467475811022233036575v5
BUF18:462631517276392429304v4
BUF17:5922316167816222630444v4
BUF17:3911223161678168222930445v5
BUF17:311114262731761021304257635v5
BUF217:32223151677274621243042635v5
MTL217:2467223151677274621243042635v5
BUF216:31263145467681810283037575v5
BUF216:00but314546617581810232830575v5
BUF215:41111426273176322232429305v5
BUF214:50111426316776621222342445v5
MTL211:08723151677274761021304257635v5
MTL29:552711273163687569232630445v5
MTL25:59453145466875811021304257635v5
BUF25:512231454674811021304257635v5
MTL25:42722231467274811021304257635v5
MTL24:337222315167727439232429305v5
BUF24:01314561677481622283036445v5
BUF21:5611142627317669232930445v5
BUF21:33223151676872621304244635v5
BUF20:462231467274811021222830575v5
BUF319:22263151677276910232930575v5
BUF318:0726273175811021293057634v5
BUF317:441426273176910222330574v5
BUF313:44but314552616375322242830365v5
BUF310:1422315167687239232429305v5
MTL39:535214262731527639232429305v5
MTL39:512714262731527639232429305v5
MTL39:2527222731515276622283036445v5
MTL38:3967223151676872621223042445v5
BUF35:25142227315268321243042635v5
MTL34:4772315161677274321243042635v5
BUF30:51but1426516768721022283036575v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ14:39160:51000:0000
14T. PLEKANEC17:25270:51003:3101
22T. KABERLE16:17591:18000:0000
26J. GORGES20:34290:00002:0702
27R. BOURQUE17:44450:51002:2802
31C. PRICE52:1614202:00005:1402
45M. BLUNDEN13:23250:00000:0000
46A. KOSTITSYN12:04340:00000:0000
51D. DESHARNAIS18:24871:09000:0000
52M. DARCHE7:20320:00002:5100
61R. DIAZ13:21360:42001:2300
63A. ENGQVIST4:12110:00000:0000
67M. PACIORETTY17:167101:09000:0000
68Y. WEBER8:27341:09000:0000
72E. COLE18:06881:09000:0000
74A. EMELIN16:44640:00001:1800
75H. GILL10:19520:00003:4101
76P. SUBBAN21:48480:51001:5901
81L. ELLER14:17370:00001:3801


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1363600000000
261061000000000
3575500000200
4000000000000
Totals1423142100000200







  • Beau match de Desharnais et ses sbires: 4 chances pour Cole et Pacioretty, +3/-2 aux chances et +9/-3 aux TVF contre Stafford, Gerbe et Ennis. Ça a tenu aux chances (+3/-3), mais on les sentait faiblir contre la première ligne, avec +4/-9 aux TVF en un peu plus de 6m30 contre leurs principaux adversaires. Un excellent trio offensif, mais des leveurs de fonte? Non. Randy l'a d'ailleurs bien vu: après la première, ils se sont éloignés du premier trio des Sabres.
  • Plekanec n'a jamais été bien à l'aise, que ce soit contre Roy ou Gerbe. Je pense qu'une partie de la réponse se trouve du côté de la défensive: Tyler Myers et Christian Ehroff sont les noms connus de la défensive de Buffalo, mais Leopold et surtout, surtout, le gros Regehr sont les vrais leveurs de fonte en défensive. Ruff n'a pas trop semblé s'émouvoir des confrontations d'avants, mais il n'a jamais laissé Plekanec s'éloigner de ses meilleurs défenseurs. Gomez, en particulier, n'a jamais semblé capable de s'établir le long des rampes en zone offensive. Quand même, Randy a fait le bon jeu aux confrontations, on ne va pas cracher dans la soupe pour ça.
  • Eller s'est fait massacrer par les trios de Boyes; au total, +1/-4 aux chances, +0/-5 aux mises (Randy colle au joueur contre joueur et ne semble pas trop s'achaler avec les zones de mise en jeu) et +4/-13 aux TVF en un peu moins de 5 minutes 30. Pour le reste, c'était honnête. Mais un jour, j'aimerais qu'on m'explique ce qu'on fait avec Blunden en haut alors que Leblanc est en bas.
  • Ça doit être plate pour Darche, de finir sa saison comme ça. Le gars est plus utile que jamais: il s'est découvert des talents de tueur de pénalités, il sait jouer dans les trois zones et il est archidiscipliné, tant dans son rapport aux pénalités que dans son approche générale du jeu. Comme plombier, on ne peut demander mieux pour le salaire minimum. Mais présentement, il n'est tout simplement pas utilisé correctement (lire: avec Eller et AKost).
  • Subban et Gorges avaient à couvrir Roy, Pomminville et Leino/Vanek. Soirée misérable, mais aux franges de leurs assignations: +2/-3 aux chances contre le premier trio des Sabres, mais +0/-4 contre la balance des combinaisons de Ruff, aucune ne les affrontant pour plus de 3 présences. Ça n'est pas beau au total, mais la job a été faite.
  • Kaberle et Emelin sont franchement en train de s'établir. Près de 9 minutes ensembles sur la glace, 2 mises en zone offensive contre 5 en zone défensive, +8/-11 aux TVF, +3/-3 aux chances de marquer en étant accotés à Ennis, Stafford et Gerbe. Rien de transcendant, mais si on est pris avec Kaberle pour deux autres années, il fait bon de savoir que, petit a, il peut se démerder si on lui donne le bon partenaire et, petit b, qu'on a déjà le partenaire en question dans nos rangs.
  • Ceci étant dit, on a eu droit à quelques beaux relents de LSD de la pause du match des étoiles, à preuve, ces 70 secondes d'anthologie que nous ont donnés Kaberle et Diaz: deux chances de marquer contre sur deux TVF, le tout suite à une mise en jeu en zone défensive sur laquelle ils avaient été envoyés volontairement. Le jeu de chaise musicale en défensive tire manifestement à sa fin et il semble bien que deux de Campoli, Gill et Weber resteront sur la galerie de la presse. Diaz est donc installé à demeure; je persiste à le trouver franchement moyen, mais je suis le seul, alors... En fait, Campoli et Gill sont probablement partis à courte échéance, ce qui devrait nous ramener Emelin/Diaz et Kaberle/Weber. Je vais quand même m'ennuyer de Gill qui n'a pas été très chanceux ce soir: sur la glace pour deux buts en deux chances de marquer. Bien beau le leadership, mais si on additionne les salaires du 75 et du 17, on arrive à 500 000$ de plus que ce qu'un certain Hamrlik a reçu. Un autre point sur la longue liste de choix fait par Gauthier ayant mal tourné. Je ne dis pas ça pour lancer la pierre au DG; c'est une année de merde, c'est tout.

mercredi 25 janvier 2012

20735: Detroit 2 Montréal 7

Je peux bien essayer de rationaliser, mais au bout du compte, je n'y comprends rien.

Je suppose qu'il y a quelque chose de formidable là-dedans. Le génie de Randy commence enfin à se faire jour et mes idées reçues sont démolies une par une.

Ça ou bien les Red Wings ont viré une brosse de tous les diables hier soir.

Scoring Chances for NHL Game Number 20735

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
DET119:402231516772741826354051525v5
MTL118:5481263145467681413223544935v5
MTL114:5227 but1114222731742023354344555v5
DET114:1014263152751318354055964v5
DET113:2827316163761318354055964v5
DET111:041114223167741120223543555v5
MTL19:0574 but223145467481418263540515v5
MTL16:48512231516772742326354051555v5
MTL13:5074111452617475426354451935v5
DET13:21142227317411183543524v4
DET12:0351 but263151617213233555934v4
MTL11:03462231454674811118354351525v5
MTL10:2814 but111422273174411202235435v5
MTL10:1263263152616368823354855965v5
MTL10:1052263152616368823354855965v5
MTL218:10512231516772741826294051525v5
MTL218:0967 but2231516772741826294051525v5
MTL215:4351 but2231516768728232948555v4
DET211:2631616872811318232993964v5
DET211:253161687274811318232993965v5
DET210:492631454661812229445155935v5
DET210:362631454661812229445155935v5
MTL26:3927111427316875820222948555v5
MTL26:19141114273168751820232943485v5
MTL23:07462231465274812229445155935v5
DET319:40but1114222731741118232629435v5
MTL314:3822223163677274426294348525v5
DET313:53but2231455263741122262943555v5
MTL313:11722627315172761823294451935v5
MTL312:3751315161677274413294052965v5
MTL37:35141114273168751122262943555v5
MTL36:53141114273168751122262943555v5
MTL36:45451431455261741322262955965v5
MTL31:2472 but316167727481420232629435v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ14:09721:14000:0000
14T. PLEKANEC15:09831:14004:0701
22T. KABERLE14:10951:50100:0000
26J. GORGES17:23430:05004:0201
27R. BOURQUE14:49721:14001:4601
31C. PRICE50:292093:09106:1803
45M. BLUNDEN14:58430:05000:0000
46A. KOSTITSYN13:41420:05000:0000
51D. DESHARNAIS12:42521:50100:1800
52M. DARCHE10:23510:00004:0701
61R. DIAZ16:03641:14002:2202
63A. ENGQVIST9:56310:00000:3501
67M. PACIORETTY11:27621:50100:0000
68Y. WEBER12:54612:10100:3701
72E. COLE16:22731:50100:2501
74A. EMELIN17:231360:00000:4600
75H. GILL14:48500:00002:4101
76P. SUBBAN11:29200:59002:0801
81L. ELLER13:21530:05001:1801


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1969400000200
2645310000100
3727200000000
4000000000000
Totals221221910000300







  • Eller a commencé le match contre Datsyuk. C'est la chose à faire. On attend du Danois qu'il devienne un gros centre capable de contrer les meilleurs éléments adverses et le potentiel est certainement là. Reste à le laisser se faire les dents et l'envoyer ainsi contre un des meilleurs attaquants de la ligue n'est pas, sachant la saison aux vidanges, une mauvaise idée. Apprendre à la dure, toutes ces choses... Mon inquiétude réside toujours dans le fait que Randy tend à punir les joueurs lorsque ceux-ci échouent à accomplir les missions impossibles qu'il leur confie. Randy l'an enfoncé aux mises en jeu: une en zone offensive pour 7 en zone défensive, soit 3 contre Datsyuk et 3 contre Zetterberg & Filpula. Eller a mangé ses bas aux TVF, mais les chances sont allées du bon côté. Blunden, bon, bof. AKost en voulait, par contre. Pas dépaysé à l'aile gauche non plus.
  • Après la première présence d'Eller, mise en zone défensive. Babckock envoie Zetterberg/Filpula, Randy réplique avec Desharnais. Moi je me dis "oh boy". Les Wings ont immédiatement collé une chance, mais après, rien. Enterré aux mises comme Eller, Desharnais a fait jeu égal aux tirs et dominé aux chances. Cole a, en deuxième période, fini par trouver la jugulaire des Red Wings. À partir de là, on a eu droit à quelques belles pièces de boucherie.
  • Pas terriblement sollicités aux mises en jeu, Plekanec, Bourque et Gomez n'auront vraiment échappé le jeu qu'une seule fois, sur le premier but de Hudler. Autrement, ça se passait en périphérie du territoire défensif ou en zone offensive. Encore une belle prise de Marc Denis: Plekanec qui se fait fracasser son bâton en tentative d'échappée, refuse de laisser le jeu mourir, saisit le bâton au point de rupture pour prendre son tir. Autre moment intéressant: Gomez en première période saisit la rondelle en zone défensive, traverse la zone neutre sous ce qui semble bel et bien être des huées, s'enfonce en zone adverse le long de la bande, centre à Bourque qui marque. Traduction: vos gueules, les mouettes...
  • Darche et Engqvist, bon, ben... Ouin. Quelqu'un a quelque chose à dire sur ces deux-là? Ben outre le but manqué par Darche à 10 secondes de la fin de la première?
  • Alors PK prend une pénalité épaisse, Randy "profite du genre de match" et cloue Subban au banc. J'ignore en quoi ça peut donner quelque chose de faire ça, mais Randy, lui, c'est comme ça que ça marchait dans son temps, alors assis! Bah.
  • Alors Emelin et Kaberle semblent vraiment rendus notre deuxième duo? Ben c'est intéressant ça. Ce soir, c'est plutôt flatteur. J'espère qu'on va leur donner le mois de février, pas les séparer pour le plaisir de la chose à tout les deux matchs.
  • Pour le reste, bon, ça se promenait. Weber m'a semblé sur l'acide dans sa zone, Gill et Diaz faisaient leur petite affaire... Je ne comprends pas le rôle de ces joueurs à forces égales, ça les rend donc difficiles à évaluer.

Échanger Subban?

Joli petit pas de deux dans La Presse ces derniers jours...

François Gagnon avait suggéré la chose il y a quelques jours, surfant ainsi à sa façon sur l'irrépressible vague de nihilisme qu'a déclenché l'élimination hâtive du CH dans les pages sportives de La Presse (et, je le suppose, dans une partie des médias électroniques, médias que je ne consomme pas).

Mathias Brunet, amant des espoirs et des jeunes prometteurs s'il en est un, se fendait au même moment de deux billets; un premier, citant Billy Bean (aaaaah, moneyball!), souligne ainsi l'importance de ne pas stagner, laissant entendre que le CH ne doit pas avoir peur de "rebâtir". C'est une topique récurrente chez Brunet et son commentateur-vedette-parce-que-rendu-dépisteur-simon_snake: tank and rebuild. Si l'équipe stagne, on met la hache dans le truc, on perd quelques années pour se remplir d'espoirs et ensuite Coupe Stanley!

Le deuxième billet est plus intéressant parce qu'il précise un détail essentiel du processus de destruction créatrice en question: il importe de garder les joueurs de valeur! Donc, pas question selon lui d'échanger PK Subban.

Autre billet aujourd'hui: non seulement est-il hors de question d'échanger Subban, mais même contre le premier choix des Oilers, Brunet insiste, ce serait une erreur, un tient vaux mieux que deux tu l'auras! Encore ici, parfaitement d'accord. Deux éléments de réflexion par rapport à tout ça:

  • Ce qui est cité de l'article de Staples par Brunet cite nommément les propos de l'excellent Christopher Boucher, qui décortique chaque match du Canadien à l'aide d'une grille d'analyse des faits et gestes des joueurs. Une pure entreprise de dépistage systématique, quelque chose de vraiment intéressant. Les propos de Boucher sont limpides: Subban est excellent parce qu'il ne commet que peu d'erreurs en accomplissant des jeux que d'autres ne se risquent pas à seulement tenter.
  • Brunet nous révèle ici à mon sens un aspect intéressant des "sources" des journalistes affectés à la couverture du hockey, soit leur grande tendance à être des dépisteurs. Les DG et autres hauts placés ne parlent pas aux journalistes. Les dépisteurs, par contre, ne s'en privent pas, ne serait-ce que "sous le couvert de l'anonymat". Ces sources constituant un gros morceau de ce que les journalistes peuvent qualifier d'accès "privilégié" au monde du hockey, ils y accordent donc, me semble-t-il, une grande importance. Or, comme nous le démontre si clairement (et dramatiquement) le fameux film Moneyball, une des tendances marquantes de la direction des équipes professionnelles des 10-15 dernières années est justement de relativiser ce fameux discours des dépisteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait, encore une fois selon moi, l'intérêt de l'approche systématique de Boucher: celui-ci redéfinit l'activité du dépistage en orientant celle-ci vers la production d'informations utilisables par ces nouveaux gestionnaires qui tendent à se méfier des discours de dépisteurs du genre "un tel a du caractère parce qu'il a cassé son bâton en arrivant au banc après avoir manqué son tir". 
Pour des journalistes collés sur l'activité du club et dont l'activité est évaluée à l'aulne de leur capacité de "news getter" (terme utilisé par Brunet pour vanter Gagnon dans les commentaires de son blogue, affirmation culottée à la lumière de la job de bras faite à Cammalleri), les histoires de TVF et de chances de marquer utilisées pour télescoper les événements d'un match à l'échelle d'une saison, le tout saupoudré de propos sur la "chance", ça ne leur dit rien, mais rien du tout. Soit. Mais Boucher, avec son approche systématique du dépistage, leur parle sur un ton qui leur est familier. Parce que Boucher, lui, parle de ce qui se passe pendant le match en notant systématiquement les événements qui s'y succèdent, de le voir ressortir ainsi, ne serait-ce que furtivement, sur cyberpresse, est une très très bonne nouvelle.

J'ajouterais ceci: il est piquant de voir Boucher apparaître sur un média montréalais, parce que cité par un journaliste d'Edmonton, alors que le gars fait ça depuis la saison dernière. Nul n'est prophète en son pays, indeed.

samedi 21 janvier 2012

20702: Montréal 3 Toronto 1

Les Leafs avaient un patron de jeu passablement efficace. Le CH utilise énormément ses défenseurs lorsqu'installé en zone offensive. Les avants, si prisonniers dans les coins, remontent un peu le long de la rampe et poussent la rondelle aux défenseurs qui, eux, passent ou mettent la rondelle au filet, selon que les avants ont eu le temps d'aller mettre la foire dans l'enclave.

Les Leafs ont bien compris ça et l'essentiel des deux premières périodes nous a permis de les voir systématiquement faire bloc entre les avants et les défenseurs, coupant ce lien et pavant la voie à de nombreuses contre-attaques. Les rouges étaient sur les talons, à l'exception de Price qui arrêtait tout.

En troisième, ce patron de jeu a disparu. Ajustement du CH? Je ne saurais le dire. Mais les Leafs ont eu l'air surpris et un peu désemparé.

Scoring Chances for NHL Game Number 20702

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
TOR119:20223132467681816364150845v5
TOR112:13111426273176815364250815v5
MTL111:04813152617481312163650844v5
TOR15:3117314672748123164150845v5
MTL15:0551315161677274312193643505v5
MTL14:4414111427316175812193643505v5
MTL14:094626313246768123154250815v5
TOR12:53112231455261416415051845v5
MTL11:371414273172747523121943505v5
MTL11:3527 but14262731727623121943505v5
TOR11:06but263132467681815364250815v5
TOR215:42111422273174812193643505v5
TOR215:37111422273174812193643505v5
TOR213:45111417273161418204650515v5
MTL212:39672231516772768123646505v4
TOR210:15263151677275415364250815v5
TOR28:23223151677274416185051845v5
TOR25:28111431467475441465051845v5
TOR24:04173151616772312194350515v5
TOR21:562231516772763204650515v4
MTL21:286722315167727620364650515v4
MTL319:0451223151677274312194350515v5
MTL316:3161 but111731526172812193643505v5
TOR315:14315161677275318203646505v5
MTL314:4645142227314574318203646505v5
TOR312:46263151677276312195051815v5
TOR311:151431327476312193650814v5
MTL38:5846263132467681419425051815v5
MTL38:3681 but263132467681419425051815v5
MTL37:5872111731526172312153643505v5
MTL36:05111114172731613154650515v4
TOR33:321731324674811636415051845v5
TOR30:512631527581312193642814v5
TOR30:492631527581312193642814v5
TOR30:371426313275319364281844v5
TOR30:361426313275319364281844v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ15:15362:40100:0000
14T. PLEKANEC14:02452:34103:2503
17C. CAMPOLI9:56242:34100:0000
22T. KABERLE14:05253:26210:0000
26J. GORGES17:09440:00004:1404
27R. BOURQUE12:57441:05100:0000
31C. PRICE48:1811156:00315:4215
32T. MOEN13:53330:00003:2103
45M. BLUNDEN7:14110:00000:0000
46A. KOSTITSYN14:02351:36000:0000
51D. DESHARNAIS14:36253:19210:0700
52M. DARCHE5:52210:00002:2112
61R. DIAZ14:02442:16101:3510
67M. PACIORETTY14:41253:20210:0000
72E. COLE18:12663:26210:0000
74A. EMELIN16:56460:00001:2111
75H. GILL8:34230:00002:5404
76P. SUBBAN16:13443:44211:2001
81L. ELLER13:51340:00002:1012


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1655500001000
2280721000000
3786310000500
4000000000000
Totals1521111531001500






  • J'ai longtemps été intrigué par la possibilité d'une cohabitation Gomez/Plekanec sur un trio de leveurs de fonte. J'admets qu'à l'usage, je ne suis pas convaincu. Ces deux joueurs sont complémentaires dans la mesure où Gomez, accompagné d'ailiers décents, dégage un bon 15 minutes à forces égales, ce qui permet de concentrer les tâches de protections dont s'acquitte usuellement Plekanec au seul bénéfice des deux derniers trios. Mais ça n'est plus le mode d'opération du CH, alors pourquoi pas? Ce soir comme hier, Gomez m'a semblé plutôt diffus, surtout lorsqu'utilisé au centre; après avoir joué à profusion au cours des deux premières périodes, son temps de glace a beaucoup diminué en 3e. Plekanec, par contre, était au bureau et s'est honorablement chargé des trios de Kessel et Lupul.
  • Curieux match pour Desharnais. Correct contre son principal adversaire (Connolly), il a semblé l'échapper souvent contre les autres trios des Leafs. Desharnais n'a jamais à imposé de ces moments de contrôle derrière le filet dont il a habituellement le secret. Wilson est un bon coach et de toute évidence, les défenseurs de Toronto étaient bien au fait de ce qui fait la force de ce trio.
  • Le but des Leafs m'a semblé être au bilan d'Eller; Gorges était en train d'appuyer l'attaque et le danois n'a tout simplement pas couvert la position de son défenseur, laissant Lombardi libre de filer plein gaz vers Price. Randy n'a pas bronché, se contentant d'inverser Bourque et Kostitsyn pour quelques présences en deuxième. C'est déjà plus sensé, mais les dommages sont faits, ce trio est maintenant complètement dysfonctionnel. Ça n'est pas si grave, si Randy les laisse jouer ils vont se raplomber.
  • Darche et Blunden n'ont joué pour la peine qu'en troisième. Je dois le dire, le jeu défensif de Blunden m'étonne, au même titre que celui de Darche en début de saison. Un bon jeune centre pourrait piloter un bon 4e trio entre ces deux-là. Gomez, envoyé avec eux contre les deux premiers trios des Leafs (on peut mettre ça sur le dos de Wilson) n'a pas eu l'air très intelligent. Mais contrairement à Nokelainen, je trouve qu'ils ont leur place dans l'alignement. White était un centre jusqu'à il y a un an; un petit retour aux sources?
  • Retour à la normale en défensive, avec Gorges et Subban en première ligne. S'ils terminent dans le rouge un peu partout, ça n'est pas très foncé et ils ont su éviter le pire, notamment contre Kessel, souvent lancé comme un obus depuis la zone neutre.
  • Deuxième duo en temps d'utilisation, Kaberle et Emelin ont vu leurs assignations varier au gré du match: les 2e et 3e trios en première, Connolly en 2e, Grabovski en 3e. Fine observation de la part de Marc Denis: Emelin qui va pincer Joey Crabb (qui?!) après que ce dernier eut tenté une mise en échec tardive sur Plekanec. Plus la saison avance, plus il s'impose.
  • Diaz et Gill comme 3e duo avec Campoli quelque part dans le mix, souvent avec Kaberle. Gill s'est fait allumer comme un lampion par Kessel, mais à ce stade-ci, on semble résigné à en faire un spécialiste du désavantage numérique. Je crois qu'il a encore son utilité à forces égales, mais à la condition d'avoir devant lui des avants qui savent, par leurs replis et leur découpage de la zone neutre, pratiquer une trappe correcte. Sinon, ça se gâte rapidement. Diaz a de beaux moments, mais lui aussi semble avoir de la difficulté avec les avants plus rapides. En ce sens, je suppose qu'il est de bon ton de coller Kaberle sur Emelin: le beurrier russe est notre seul vrai défenseur de deuxième paire et le #22 a peut-être suffisamment d'expérience pour se rendre utile à ses côtés.